ALCAN ET LE GOUVERNEMENT DU CAMEROUN SIGNENT UNE LETTRE DINTENTION EN VUE DE LÉLARGISSEMENT ÉVENTUEL DE LEUR COENTREPRISE UN INVESTISSEMENT DE 900 M$ EST ENVISAGÉ POUR LA MODERNISATION ET
LEXPANSION DE LUSINE DALUMINIUM ALUCAM ET POUR LA CONSTRUCTION DUNE NOUVELLE CENTRALE HYDROÉLECTRIQUE


Communiqué de presse -POUR DIFFUSION IMMÉDIATE-  Montréal, Canada 26 octobre 2005 Alcan Inc. (NYSE, TSX : AL) et le gouvernement du Cameroun ont annoncé aujourdhui quils ont signé une lettre dintention visant la modernisation et lexpansion éventuelles de lusine daluminium de première fusion Alucam quils détiennent en coentreprise pour accroître sa capacité à environ 260 kt/an, ainsi que la construction dune nouvelle centrale hydroélectrique, pour un coût total estimé à 900 M$ US. Le gouvernement du Cameroun et Alcan détiennent chacun une participation de 46,7 % dans Alucam.


«Cette lettre dintention, a déclaré Cynthia Carroll, présidente et chef de la direction du groupe Alcan Métal primaire, permet à Alcan et à ses partenaires camerounais dentreprendre des études techniques, des études dimpacts environnementaux et un processus de consultation des parties prenantes afin détablir la faisabilité de ce projet très prometteur, conformément aux normes reconnues internationalement. Le projet aurait des retombées sociales, économiques et environnementales pour toutes les parties prenantes, notamment la possibilité de valoriser les ressources naturelles du Cameroun, conformément aux principes dAlcan en matière de durabilité, et de produire de laluminium à un coût très concurrentiel.»


Le projet porterait la capacité actuelle de 90 kt/an de lusine daluminium Alucam à 260 kt/an grâce à la modernisation (20 kt/an) de la série de cuves existante et à la construction dune deuxième série de cuves (150 kt/an). Cette capacité supplémentaire représenterait une augmentation denviron 2 % de la capacité annuelle actuelle dAlcan, qui atteint près de 3,5 millions de tonnes.


«Le Cameroun possède dimportants gisements de bauxite, la matière première principale qui est affinée en alumine pour produire de laluminium, a indiqué Jacynthe Côté, présidente et chef de la direction, Alcan Bauxite et alumine. La lettre dintention prévoit par ailleurs une période dexclusivité de deux ans pour réaliser des études sur la qualité, la quantité et laccessibilité de la bauxite qui guideront nos décisions concernant la mise en valeur éventuelle de ces gisements.»
Lors de discussions constructives, Alcan et le gouvernement du Cameroun se sont mis daccord sur une série de conditions préalables à réunir pour réaliser ce projet. Si ces conditions sont réunies et que les conclusions des différentes études sont positives, Alcan et le gouvernement camerounais pourraient alors aller de lavant avec la modernisation et lexpansion dAlucam ainsi que la construction de la centrale hydroélectrique nécessaire à cette expansion.
La faisabilité de ce projet dépend de la construction du barrage Lom Pangar par le gouvernement du Cameroun. En plus de répondre aux besoins en électricité du projet, le barrage contribuera à augmenter loffre délectricité globale au Cameroun.
Alcan entend réaliser lensemble des études techniques requises pour évaluer la portée de ces projets au cours des 12 prochains mois et devrait prendre une décision courant 2006.
Le site dAlucam, située à Edea, dans le Sud du Cameroun, emploie 750 personnes.
Alcan, société multinationale résolument axée sur ses marchés clés, est un leader mondial dans les secteurs de l'aluminium et de l'emballage. Grâce à ses établissements de classe mondiale dans la production daluminium de première fusion, la transformation de laluminium et les emballages flexibles et de spécialité, ainsi que les applications aéronautiques, lextraction de bauxite et le traitement de lalumine, la société Alcan daujourdhui est bien placée pour fournir à ses clients des solutions et des services innovateurs qui répondent à leurs besoins, même au-delà de leurs attentes. Alcan compte près de 70 000 employés et possède des unités d'exploitation dans 55 pays et régions.
Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse, qui décrivent les intentions, les attentes ou les prédictions de la Société, peuvent constituer des déclarations prospectives au sens des lois sur les valeurs mobilières. La Société tient à préciser que, par leur nature même, les déclarations prospectives comportent des risques et des incertitudes, et que ses résultats pourraient différer considérablement de ceux qui sont indiqués ou sous-entendus dans ces déclarations.

Contact médias :
Alexander Christen
Tél. : +1-514-848-8151
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Contact investisseurs :
Corey Copeland
Tél. : +1-514-848-8368
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.