Communique de presse, le 9 Juillet 2018 - Rendez-vous de la Généalogie de Campénéac (56) les 14 & 15 juillet 2018

Bonjour,

 

La Belgique est l'invitée d'honneur de la quatorzième édition des Rendez-vous de la Généalogie qui se tiendra à Campénéac (56) les 14 & 15 juillet 2018 (en partenariat avec la Librairie de la Voûte et le site internet webgenealogie.com).

 

Un hall d'exposition accueillant une vingtaine exposants (associations & professionnels du monde de la généalogie), des bases de données (plus de 1,8 million d’actes 6 291 747 individus indexés, dont 306 000 sur la Bretagne sur le site genevoute.free.fr) des séances de dédicace, plusieurs expositions Cartes postales anciennes, les vieux métiers de plusieurs centaines de photos anciennes et cartes postales, ainsi qu’une exposition d’arbres généalogiques (dont certains de plus de 10 mètres de long) des familles Mahieux, Foulon, Morin, Pelard, Nourry, Morice, Lameul, Menage, Sentier, Leray, Perrichot, Babouel, Picard, Lemée, Thomas, Juno, Garin, Nouvel, Perret, Brunel, Chefdor, Launay, Chotard, Rouaud, Duchesne, Roze, Lucas, Jourdan, Bourdais, Carric, etc… et le dimanche une fête des moissons, marché de terroirs.

 

On pourra retrouver plus de 600 photographies de mariages, de couples, d’écoles ou de militaires, dont les plus anciennes sont de 1878. Nous disposons aussi de plus de 2 600 portraits d’habitants de Campénéac et de Gourhel donc certain sont né avant 1800, d’un fichier généalogique de plus de 100 000 personnes sur les communes d'Augan, Beignon Campénéac, Gourhel, Saint Malo de Beignon, Remignac, Saint-Abraham etc..

 

Chaque année est édité le «Dictionnaire généalogique des habitants de Campénéac» réalisé grâce au logiciel Filiatus, ce fichier généalogique contient plus de 100 00 personnes. En 2013 le dictionnaire des habitants de Gourhel à été réalisé, en 2014 celui des habitants de Saint Malo de Beignon. En 2016 un nouveau dictionnaire a vue le jour, celui des habitants d’Augan avec plus de 1500 pages. En 2017 Gérard Jeance a réalisé le «Dictionnaire des morts de 1914-1918 Département du Morbihan», près de 25000 morbihannais ont perdu la vie dans les tranchées.

 

En 2018 Gérard Jeance a réalisé le «Dictionnaire des morts de 1914-1918 Département d’Ille et Vilaine», près de 24 000 Bretilliens ont perdu la vie dans les tranchées.

 

 Le Groupement Amitiés Généalogiques Tournaisis (geneactes.be) à réalisé un livre "Cimetières de nos héros belges". Les tombes militaires belges sont nombreuses en France, 3.724 militaires et civils belges, morts pour leur Patrie en 1914-1918, y sont inhumés en sépultures perpétuelles, 41 départements les accueillirent: 380 en Seine-Maritime, 250 dans la Seine, 105 en Seine-et-Oise, 500 en Manche, 270 dans le Morbihan, 200 en Dordogne, 350 dans le Loiret, 320 en Vendée, etc.

 

Les autorités belges ont ramené la plupart de leurs soldats morts sur notre territoire. Seuls les corps non réclamés par la famille sont restés dans notre pays. Il n’y pas de cimetière militaires ou de nécropoles belges en France. Les tombes belges sont la plupart du temps dans des cimetières communaux dans le carré militaire; des tombes belges se rencontrent aussi dans des nécropoles nationales françaises (entretenues par le ministère des anciens combattants) ou bien dans des cimetières militaires britanniques. Autres caractéristiques : toutes les tombes belges comportent une plaque circulaire émaillée avec les trois couleurs du pays ; la plupart des tombes ont une stèle facile à reconnaître, la stèle est soit en français pour les soldats wallons, soit en néerlandais pour les soldats flamands ; sont mis le nom et le prénom du soldat, son régiment, sa commune de naissance, la date de la mort avec la formule soit en français, soit en flamand « mort pour la Belgique ». Il arrive aussi que des tombes installées dans le carré militaire français comportent une croix de pierre comparable aux autres soldats de notre pays avec seulement l’indication en français du nom, du prénom et de la date du décès. Il existe aussi quelques mausolées où les corps sont rassemblés sous le même monument. La nécropole nationale de Sainte-Anne d’Auray a rassemblé récemment des tombes militaires belges mal entretenues dans des cimetières de l’ouest de la France. Contrairement aux tombes allemandes ou britanniques annoncées sur la porte du cimetière par une plaque, aucune indication ne permet de dire si un cimetière comporte une ou plusieurs tombes militaires belges.

 

Vous pourrez également participer à des ateliers tables rondes sur "Comment chercher vos ancêtres Belges de chez vous, via internet sur le site des archives belges et des Mormonspar Nelly Clavie, "Initiation à la généalogie" par Gérard Jeance, etc.. Séances gratuites

 

 

Entrée libre et gratuite

 

 

Notre partenaire imprimez-vos-arbres.com vous proposera sur place, l'impression de vos arbres généalogiques en grand format. Apportez vos fichiers sur clé USB ou Cd-rom.

 

Reportage réalisé par TébéSud, la télévision locale du Morbihan le 17 juillet 2016 à l'occasion des 12e rendez vous de la généalogie à Campénéac (56).

 


Entrée libre et gratuite à la Salle polyvalente de 14 h à 19 h le samedi et de 10 h à 18 h 30 le dimanche.


Gilles Prévost


 
Nous contacter par courrier à :
Les Rendez-vous de la généalogie
Ferdonnant

56800 Campénéac
E-Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



logo communique presse footer

Suivez-nous !

Suivez communique-de-presse.com sur Twitter afin d'être informé de toutes les actualités.Retrouvez tous les communiqués de presse diffusés et nos actualités sur notre page facebook.Rejoignez communique-de-presse.com sur LinkedInFlux RSS de toutes les catégories de communique-de-presse.com