bernard_giraudeau.jpgHommage de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, à Bernard Giraudeau

Avec Bernard Giraudeau, disparaît prématurément un grand comédien, un de ceux qui par leur personnalité, leur force, leur regard et leur voix, laissent leur marque dans notre mémoire . Il aura eu le bonheur de commencer sa carrière au côté de Jean Gabin, dans "Deux hommes dans la ville", puis de tourner avec les plus grands réalisateurs et enfin de passer avec succès derrière la caméra, pour réaliser des films inspirés par son goût des voyages, de laventure et sa passion de l'Afrique, notamment le magnifique "Caprices d'un fleuve".

Romancier de talent, poète du grand large, qui savait faire partager son amour de la mer, Bernard Giraudeau, était aussi un homme de coeur et de caractère. Il avait réagi et combattu avec un courage et une détermination vraiment admirable, dès les premières attaques de la maladie qui lavait atteint dans la force de lâge. Cest aussi avec une grande générosité quil avait voulu mettre à profit sa notoriété et donner beaucoup de son temps pour aider, encourager, donner espoir à tous les anonymes qui, comme lui, étaient ou avaient été touchés dans leur chair.

Aujourd'hui toutes mes pensées vont à sa famille dont seule la fin brutale imposée par sa maladie aura pu les séparer.