Le monde de la voyance et des arts divinatoires  continue à dériver de façon inquiétante pour les consommateurs et passionnés de ces activités. Outre les  escroqueries, les abus et les manipulations de toutes sortes qui sont devenues monnaies courantes ; lassociation INAD déplore que certains professionnels, sous le couvert dun savoir ou dun pouvoir usurpé et dun professionnalisme de façade étriqué,  se permettent de divulguer, en toute impunité,  des informations privées relevant du secret professionnel. Ces faits et agissements relèvent purement et simplement de labus de confiance et ne peuvent être que dénoncés voire condamnés.

Lassociation INAD fait  donc appel, publiquement,  à Monsieur Jean Pierre  RAFFARIN, Premier Ministre, afin que toutes mesures soient prises  pour que de telles pratiques et agissements  concernant les clients réels ou supposés de ces pseudo praticiens  ne puissent se reproduire. Ainsi, lINAD rappelle, en matière du Respect de la vie privée et du secret professionnel que * : << Tout praticien des arts divinatoires est tenu au secret professionnel. La consultation est un acte strictement confidentiel. Les informations à caractère personnel concernant les consultants ne seront divulguées à des tiers, y compris un autre professionnel, sous aucun prétexte, de manière directe ou indirecte.

Le praticien s'interdit de menacer le consultant de les divulguer.

Le praticien s'interdit d'utiliser ces informations à d'autres fins que les activités de divination et de consultation.

Le praticien s'interdit d'enregistrer ou de filmer le consultant à son insu.

Le professionnel s'interdit de conserver ou d'archiver des documents ou objets personnels et privés appartenants à des consultants. Tout document ou objet de la sorte doit être remis dès la première demande à son propriétaire.

Tout consultant doit être informé de toute conservation ou enregistrement de données nominatives à caractère personnel le concernant, même s'il ne s'agit que de ses seuls nom et adresse. Le praticien s'interdit de solliciter, de conserver ou d'enregistrer des informations d'ordre racial, politique, syndical, philosophique, religieux.


Le praticien s'engage à respecter le libre-arbitre de ses consultants et s'interdit d'exercer une quelconque influence sur eux. Il s'interdit d'abuser de la naïveté ou de la crédulité de personnes en situation de faiblesse ou de fragilité, de profiter ou d'exploiter la faiblesse, la solitude ou tourmente affective des personnes seules, des personnes âgées, malades, handicapées... Il s'interdit de se livrer à des mises en scène ou à des manoeuvres susceptibles d'induire le client en erreur. >>

Youcef SISSAOUI
Président de lINAD
  
 * Extrait de la Charte Morale et Professionnelle, consultable sur le site : www. inad.info, proposée   par l'INAD à lensemble des praticiens des arts divinatoires.


INAD

Institut National des Arts Divinatoires
Association loi 1901
APE : 913E - Siret : 40019145800019
Siege : 8, rue de Nesle 75006Paris
Tél. : 01 40 35 70 89 - fax- 01 40 35 70 06
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. site internet : http://www.inad.info