Troisième Point de Veille  IF - International Focus  -

Chine-Brésil, un nouveau couple mondial ?

11 mars 2005 Cité Internationale Universitaire

Le prochain Point de Veille dIF - International Focus - se tiendra le 11 mars prochain, à la Cité Internationale Universitaire, et aura pour thème : « Chine-Brésil, un nouveau couple mondial ? ».

Si ce sujet na encore jamais été abordé en France, il est plus que dactualité tant en Chine où il est au centre des intérêts dun partie de lappareil gouvernemental - quau Brésil. En témoignent la récente visite du président Hu Jintao à Sao Paulo, les accords, tant déchanges économiques que de soutiens diplomatiques entre ces deux pays, qui ne viennent que confirmer des relations de trente ans saffirmant de plus en plus sur la scène internationale que lon parle dénergie, de matières premières, daéronautique, de spatial, dagro-alimentaire, de biotechnologies, de lOMC, du conseil de sécurité de lONU ou de rencontres sur de tiers continent, comme lAfrique.

Après lannée de la Chine en ce début de celle du Brésil en France, il nous semblait donc grand temps de nous pencher sur cette question et de lanalyser dans une perspective tant économique, géopolitique, stratégique que juridique, en mesurant le bilan, les enseignements et les enjeux de cette relation.

Cest ce que feront cinq intervenants du plus haut niveau, lors dune matinée dinformation, de réflexion et de débat.

-    Hervé Théry, directeur de lunité mixte de recherche ENS-IRD « Territoires et Mondialisation dans les pays du Sud », qui revient dune mission dun an au Brésil.
-    Général (CR) Daniel Schaeffer, ancien attaché de défense à Bangkok, Hanoi et Pékin.
-    Me Maria Isabel dos Santos-Nivault, avocate associée de Gouvéa Vieira, Paris.
-    Me Charles-Henri Leger, avocat associé de Gide-Loyrette-Nouel, spécialiste du droit chinois.
-    Jean-François Casanova, docteur en économie, directeur général de Strategic Risk Management.


Pour recevoir le programme détaillé et le bulletin dinscription du Point de Veille :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tel : 33 (0)1 41 72 91 21
Fax : 33 (0)1 42 87 88 46