COMMUNIQUE DE PRESSE - La campagne de communication des experts-comptables lors de leur Congrès à Toulouse revèle clairement la volonté de ces derniers dexercer désormais à titre principal le droit social et le droit fiscal, consacrant ainsi une banalisation croissante et impunie des violations des dispositions de larticle 54 de la loi du 31 décembre 1990 et de lordonnance du 19 septembre 1945.

Progressivement et inlassablement la profession dexpert-comptable parait vouloir revendiquer lexercice du droit, en concurrence directe avec les avocats. Cette situation doit cesser afin que soit enfin respectée la volonté du législateur. Cest à cette fin que les Bâtonniers Paul-Albert IWEINS, Président du Conseil National des Barreaux, Frank NATALI, Président de la Conférence des Bâtonniers et Yves REPIQUET Bâtonnier de Paris, ont adressé un courrier de ferme protestation au Président du Conseil Supérieur de lOrdre des Experts-comptables afin que chacun reste à sa place et dans son rôle, respectueux de son champ dactivité conformément à la loi.