Index de l'article

A périmètre et changes comparables, le chiffre d'affaires progresse ainsi de + 7,6 % sur l'exercice (+ 7,2 % au 1er semestre ; + 8,0 % au 2nd), reflétant dans chacune des quatre branches d'activité l'évolution positive :

A des volumes de vente (+ 5,0 %) ;

A du couple prix/mix produits (+ 2,6 %).

Résultat d'exploitation : + 14,6 % à 425,8 millions d'euros

Cette évolution positive prend en compte un impact périmètre de + 10,1 millions d'euros et a été obtenue grâce aux effets :

A de la hausse des volumes (+ 63,5 millions d'euros) ;

A de l'amélioration du couple prix/mix produits (+ 63,5 millions d'euros);

Ces facteurs ont très largement compensé :

A l'évolution défavorable de certains coûts externes, notamment l'énergie (pour - 5,0 millions d'euros), le transport et certaines matières premières, particulièrement sensible au 2nd semestre ;

A un effet devises toujours négatif (- 17,5 millions d'euros), presque exclusivement constitué d'un effet de conversion des résultats générés par les ventes facturées en dollar américain.

Au total, la marge d'exploitation du Groupe continue de s'améliorer significativement, à 14,8 % en 2004 contre 13,6 % en 2003, comme la rentabilité de ses capitaux investis (ROI)(3) qui ressort à 16,4 % en 2004 contre 13,6 % en 2003.

Résultat courant net, part du Groupe : + 18,4 % à 259,8 millions d'euros

Cette croissance résulte de la nette hausse du résultat d'exploitation et d'une stabilité du résultat financier (- 45,1 millions d'euros contre - 45,7 millions d'euros en 2003).

La charge d'impôts courante s'établit à 121,6 millions d'euros, contre 108,0 millions d'euros en 2003, ce qui s'explique par l'augmentation du résultat imposable du Groupe, le taux effectif d'impôt étant en légère baisse, à 32 % (33,1 % en 2003).

Par action, le résultat courant net augmente de + 17,8 %, à 4,10 euros contre 3,48 euros en 2003. Le nombre moyen pondéré d'actions en circulation a légèrement augmenté sur l'exercice, à 63 399 045 actions (63 094 096 en 2003).

Résultat net, part du Groupe : + 30,7 % à 209,4 millions d'euros

Il prend en compte un résultat exceptionnel net de - 14,9 millions d'euros en 2004 (- 26,2 millions d'euros en 2003), qui inclut notamment des coûts de restructuration dans la branche Minéraux de Spécialités, et l'amortissement des écarts d'acquisition pour - 35,5 millions d'euros en 2004 (- 33,1 millions d'euros en 2003).