Les annonces budgétaires 2006 vont à lencontre du discours apaisant du Ministre de lEducation nationale. Pour le SE-UNSA, elles augurent en effet de graves difficultés pour lEcole.

BERCY DÉCIDE, GRENELLE SEXÉCUTE

 
 

es annonces budgétaires 2006 vont à lencontre du discours apaisant du Ministre de lEducation nationale. Pour le SE-UNSA, elles augurent en effet de graves difficultés pour lEcole.

Dans le Premier Degré, les 1000 créations de postes de professeurs des écoles ne permettront pas de faire face à laccueil des 42 700 élèves supplémentaires attendus.

Dans le Second Degré, 3000 suppressions de postes sont prévues. Au lieu de mettre à profit la baisse de la démographie scolaire en améliorant enfin les dispositifs de traitement de la difficulté scolaire, le gouvernement opte pour de nouvelles restrictions de moyens.

Le gouvernement applique la loi dorientation pour lEcole censée améliorer la réussite des élèves ? Sa politique budgétaire dégradera partout les taux dencadrement des élèves !

Le gouvernement se bat pour lemploi ? A lEducation nationale, il supprime 3000 postes qui priveront autant de jeunes dun accès au métier denseignant ! Le comble est atteint lorsque le Premier Ministre propose le recours aux heures supplémentaires parce que la loi dorientation nécessite des moyens. Alors que des milliers de jeunes diplômés sont au chômage, les professeurs titulaires dun emploi devraient travailler davantage !

Le gouvernement lutte contre la fracture sociale ? En supprimant 800 postes denseignants mis à disposition, il menace la pérennité des associations laïques périscolaires qui, en complément de lEcole, apportent aux jeunes un plus éducatif indispensable !

Pour le SE-UNSA, la réalité budgétaire donne lexacte mesure de la considération que le gouvernement porte à lEducation. Bercy décide et Grenelle sexécute.

Luc BERILLE Secrétaire Général

Contact presse : Brigitte Biardoux 01 44 39 23 93
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.