Vers un lycée qui assure la réussite de chaque élève

Communiqué de presse
- En lespace dune génération, le lycée a ouvert grand ses portes. Il a contribué à élever le niveau de qualification dun nombre croissant de jeunes Français : aujourdhui, 66 % dune classe dâge obtient le baccalauréat contre moins de 26 % en 1980.

Mais force est de constater quil na pas atteint tous ses objectifs. Deux réalités pour sen convaincre : chaque année, plus de 50 000 jeunes quittent définitivement le lycée sans le baccalauréat et un étudiant sur deux échoue en première année universitaire.

Conformément à lambition du Président de la République, nous réformons aujourdhui le lycée général et technologique, après avoir réformé le lycée professionnel. Nous voulons quil tienne à nouveau toutes ses promesses. Un lycée qui réussit, cest un lycée qui fait réussir chaque élève, cest un lycée qui offre à chacun une perspective davenir.

Le lycée que nous voulons, cest un lycée qui refuse tous les fatalismes, un lycée qui tire vers le haut tous les élèves, un lycée qui permet aux plus méritants datteindre lexcellence.

Une orientation plus personnelle, progressive et continue, un accompagnement personnalisé tout au long de la scolarité, une ouverture plus grande du lycée sur son époque. Voilà les trois chantiers essentiels qui guident notre réforme et sur lesquels je vous propose des mesures, inspirées des consultations menées depuis près dun an par Richard Descoings, par la mission parlementaire de Benoist Apparu et par lensemble des académies.

Ces propositions, je vous les présente dans un esprit de dialogue et de responsabilité, pour une entrée en vigueur dès septembre 2010 pour la classe de seconde.

Ce lycée de demain, ce lycée au service de la réussite de chacun, cest ensemble que nous allons le bâtir. Parce quil en va de lavenir de notre jeunesse, de toute notre jeunesse.

Luc Chatel
Ministre de lÉducation nationale
Porte-parole du Gouvernement