Afin de créer et de régulariser des centaines voire de milliers demplois dans le monde de la voyance et de lastrologie, lassociation INAD - Institut National des Arts divinatoires - vient de soumettre à Monsieur Dominique De VILLEPIN, Premier Ministre dune part, à Monsieur Renaud DUTREIL Et plus récemment à Monsieur Jean Louis BORLOO dautre part, une proposition non dénuée dintérêt :



1- Linscription au répertoire des métiers de la pratiques « des sciences occultes » comme prévu par le décret de 8 juillet 1987,

2 - Lattribution dune carte professionnelle aux praticiens légalement déclarés

3 - Lagrément, la mise en place et lapplication de la Charte Morale de la Profession

4- la création et /ou la désignation dun organisme, à linstar de la MIVILUDES - Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires, ou encore un Département Spécifique recensant les praticiens et les activités des arts divinatoires ainsi que les limites et le champ dapplication de ces mêmes activités.

Cette INITIATIVE PROPOSITION, qui est une réalité sociale et économique incontestable, si elle retenait lattention de Monsieur Dominique de VILLEPIN et/ou des ministres concernés pourrait être opérationnelle dans les prochaines semaines à venir.

En effet, nul ne peut contester aujourdhui que les activités des Arts Divinatoires sont intégrés dans notre société et ont un rôle social non négligeable. Mais cette profession est livrée à elle-même et le nombre de voyants et autres astrologues, mages, marabouts est considérable et les méfaits de la majorité dentre eux sont inimaginables.

« Il ne s'agit plus de s'interroger, aujourdhui, sur l'existence ou la non existence des phénomènes de voyance ou dastrologie, mais de faire face à une situation qui engendre des milliers d'escroqueries et autant de drames individuels sur le dos dune population en détresse sociale ou psychologique. Et ce, en jouant sur la manipulation mentale la peur les frustrations et le manque d'informations au public sur la nature des actes divinatoires. »
Il est dautant plus anormal que les activités des arts divinatoires ne figurent dans aucun répertoire des métiers du Ministère de lArtisanat et du Commerce alors que ces activités sont prévues par le Décret n° 87-58 du 8 juillet 1987, Décret portant rattachement de certaines professions aux organisations autonomes d'assurance vieillesse des travailleurs non salariés des professions artisanales, industrielles et commerciales. Sont également affiliées à cette même organisation les personnes exerçant une profession mettant en pratique les sciences occultes, assujetties à la taxe professionnelle

Youcef SISSAOUI

Contact Presse
SISSAOUI Youcef
0140357089/0686266871
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.inad.info