Chute du recrutement en ligne en ce début dannée pour le Monster Index de lEmploi en France. La forte baisse de janvier met un terme aux trois mois de hausse consécutive. Après une forte croissance en décembre, le recrutement en ligne est en baisse dans toutes les catégories professionnelles


Paris, communiqué de presse - Partout en France, le marché du recrutement et des offres demploi en ligne a subi une baisse sévère, le nombre de postes proposés pour du personnel qualifié dans divers secteurs dactivité ayant fortement diminué. LIndex a chuté de cinq points en janvier, passant à 107 après avoir atteint le chiffre record de 112 en décembre. Cependant, malgré les résultats négatifs du mois précédent, lactivité de recrutement en ligne en France sur lensemble de lannée a pris 23 points, suggérant une amélioration globale de la situation de lemploi en ligne pratiquement partout en France.

Les baisses les plus importantes concernent la demande pour les emplois non qualifiés et les professionnels des services et vendeurs de magasins, ces deux catégories professionnelles retrouvant leur niveau initial mesuré lors de la création de lIndex en décembre 2004. La baisse la plus notable en matière doffres pour des emplois non qualifiés se retrouve dans le secteur de la production, alors que le recul enregistré dans lindustrie du tourisme et de laccueil a entraîné une forte chute des offres demploi en ligne pour les professionnels des services et vendeurs de magasins.

Lindustrie du tourisme et de laccueil ainsi que les secteurs scientifique, juridique, de ladministration et de la production, comptent parmi les secteurs ayant subi les baisses les plus significatives au cours du mois précédent. Lactivité du recrutement en ligne a également chuté dans les secteurs soins et santé, marketing, ventes et PR, mais dans une plus faible mesure.

En revanche, les secteurs bancaires, de la finance, de lassurance, de lautomobile, ainsi que celui de laide à domicile, des télécommunications et du conseil ont bénéficié dune légère hausse des offres demploi en ligne.
Pour les 14 derniers mois, les résultats du Monster Index de lEmploi en France sont les suivants : (voir PDF)

Bien que le Monster Index de lEmploi ait terminé lannée 2005 sur une hausse, il nest pas surprenant dobserver une baisse en janvier en raison du rôle joué par limpact saisonnier. Lindustrie du tourisme et de laccueil, qui subit traditionnellement une accalmie dans lactivité du recrutement après les fêtes, a influencé à la baisse la demande en professionnels des services et vendeurs de magasins » a déclaré Patrick Pedersen, Directeur des Opérations de Monster France. « De plus, selon lInstitut national de la statistique et des études économiques (INSEE), la consommation des ménages français a chuté de manière inattendue en décembre, ce qui a pu jouer sur la confiance générale du marché et certainement provoquer un gel des embauches dans le secteur du commerce de détail en janvier. »
 
Chute des offres demploi en ligne pour les neuf catégories professionnelles et dans certains secteurs de lindustrie
En janvier, lactivité de recrutement en ligne a diminué dans toutes les catégories professionnelles suivies par lIndex, les demandes pour les emplois non qualifiés et professionnels des services et vendeurs de magasins chutant respectivement de 17 et 16 points.

La baisse de la demande pour les opérateurs dinstallation et de machines est en grande partie due à une réduction du recrutement dans les secteurs de la production, construction et extraction. Néanmoins, cette catégorie professionnelle a enregistré une croissance annuelle de 17 points, suggérant dans lensemble des opportunités demploi conséquentes pour les opérateurs dinstallation et de machines.

Dans lensemble, les catégories professionnelles ont retrouvé leur niveau doctobre et de novembre 2005, tout en se maintenant 27 points au-dessus de leur niveau de novembre 2004. La baisse du mois dernier provient essentiellement dune activité plus faible du recrutement en ligne dans le secteur scientifique, des soins et de la santé, du milieu des arts et des médias.

En revanche, la demande pour les professionnels a été légèrement plus importante dans les secteurs ventes, marketing et PR, le secteur bancaire et financier, ainsi que le secteur de lassurance, du conseil et des télécommunications.

En dépit de la baisse enregistrée en janvier pour les offres demploi de type administratif, cette catégorie professionnelle demeure celle qui montre la plus forte croissance, se maintenant à 123 points, son second plus haut niveau depuis la création de lIndex.

La demande pour les membres de lexécutif et des corps législatifs et pour les cadres supérieurs a légèrement chuté, perdant un point et poursuivant ainsi sa tendance à la baisse des trois derniers mois. Malgré la hausse des offres demploi en ligne enregistrée dans les secteurs bancaire et financier, lassurance, limmobilier, les services juridiques et linformatique, celle-ci na pas été suffisante pour compenser le faible nombre de postes offerts dans le secteur scientifique, des RH et de la construction.

« Villepin a présenté récemment la seconde phase de son plan daction pour favoriser lemploi des jeunes, laquelle comprend la mise en place dun nouveau contrat devrant permettre aux jeunes sans expérience dintégrer plus facilement le marché du travail », a ajouté Patrick Pedersen. « De plus, il a été proposé dexempter les employeurs des charges de sécurité sociale dans le cadre de lembauche de jeunes en situation de chômage depuis plus de six mois. Il reste à voir comment ces mesures, si elles sont appliquées, impacteront lensemble de lactivité du recrutement en ligne en France. »
(voir PDF)
 
Baisse des offres demploi en ligne pour la plupart des régions
La région Est poursuit sa tendance à la baisse des trois derniers mois et a enregistré sa plus forte baisse dans le marché de lemploi en ligne depuis la création de lIndex, en raison de la chute importante de la demande pour des membres de lexécutif et des corps législatifs, des professionnels des services, vendeurs de magasins et des employés de type administratif.

La baisse des offres demploi en ligne dans le bassin méditerranéen est due en grande partie à une demande plus faible pour des cadres supérieurs et employés de type administratif ; tandis que la chute dans la région Ouest provient dun nombre doffres moins important pour des professions intellectuelles et scientifiques, des artisans et ouvriers des métiers de type artisanal et pour des opérateurs dinstallations et de machines.

En revanche, lIle de France est la seule région à avoir enregistré pratiquement aucun changement dans lensemble des offres demploi en ligne pour le troisième mois consécutif. En janvier, le nombre doffres en ligne pour des membres des corps législatifs, des artisans et des techniciens a augmenté alors que la demande pour des opérateurs dinstallation et de machines a diminué. Dans cette région, le secteur bancaire et de la finance, et celui de lassurance, se sont aussi montrés légèrement plus actifs en termes dactivité de recrutement.
 
Monster Index de lEmploi Europe
Le Monster Index de lEmploi Europe a chuté sévèrement en janvier 2006, enregistrant une baisse de 6 points et retombant ainsi à son plus bas niveau enregistré lété dernier et mettant ainsi un terme à la tendance à la croissance globalement mesurée sur lensemble de lannée 2005. LIndex est donc tombé de son plus fort niveau 112 en décembre à 106 en janvier, plus faible résultat enregistré depuis septembre dernier. La Suède est le seul pays à avoir connu une croissance de lactivité des offres demploi en ligne, avec une augmentation de 7 points due principalement à la hausse de la demande pour les employés de type administratif. La demande pour les offres demploi en ligne de huit des neuf catégories suivies par lIndex a chuté en janvier après 3 mois de croissance régulière. La chute de lIndex étant principalement due à la baisse significative de la demande dans trois des principaux pays européens : lAllemagne, la France et la Grande-Bretagne.

Les résultats du Monster Employment Index Europe pour les 14 derniers mois sont les suivants :
(voir PDF)

Les résultats par pays de lIndex Europe pour les 14 derniers mois sont les suivants : (voir PDF)

Le Monster Index de l'Emploi en France est réalisé par Monster Worldwide, la société mère de Monster®, le leader mondial de la gestion de carrière et du recrutement en ligne. L'Index est audité par ARC Research, un cabinet d'études américain indépendant qui valide la précision des résultats de l'activité du recrutement en ligne dans les limites d'une marge d'erreur de +/-1,05%. Le Monster Employment Index américain a été mis en place en avril 2004.

D'autres informations sur le Monster Index de l'Emploi en France sont disponibles en ligne sur http://euindex.monsterworldwide.com. Il est également possible de s'abonner aux rapports mensuels de lIndex français et de lIndex européen, en allemand, anglais, français, hollandais et suédois. Le Monster Index de lemploi en France portant sur les données daoût sera publié le 14 mars 2006.
 
À propos de Monster Worldwide
Fondée en 1967, Monster Worldwide, Inc. est la maison mère de Monster®, leader mondial de la gestion de carrière et du recrutement. Monster Worldwide est également propriétaire de TMP Worldwide, l'un des plus grands réseaux mondiaux d'agences de communication en recrutement. Basée à New York, Monster Worldwide (Nasdaq : MNST) compte 4800 employés répartis dans 26 pays, et est membre des indices Nasdaq 100 et S&P 500.
  en savoir plus ...   
À propos de Monster France
Monster France (
www.monster.fr) a été fondé en 1999 et est basé à Levallois-Perret. Monster France est une filiale de Monster Worldwide, Le savoir-faire de Monster est la mise en relation entre les demandeurs demploi de talent et de tous niveaux avec les principaux recruteurs de tous les secteurs d'activité. Parallèlement Monster propose aux employeurs des technologies innovantes et des services de haut niveau leur permettant de mieux gérer le processus de recrutement.

Contact
 
Monster.fr
110-114 rue Jules Guesde
92300 Levallois-Perret
Tél. 01 41 06 22 57
E-Mail:
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Web: http://www.monster.fr Annabelle Maury
Chef de Projet
E-Mail:
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.