Paris, le 28 juillet 2005 - Faits marquants du deuxième trimestre :
  • Les revenus à 3 145 millions d'euros sont en progression de 8,5% par rapport au deuxième trimestre 2004 (10,7% à taux de change euro/dollar constant)
  • La marge d'exploitation s'établit à 263 millions d'euros, soit 8,4% des revenus

Le résultat net part du Groupe s'élève à 196 millions d'euros, soit un résultat net dilué par action de 0,14 euro

La trésorerie nette est de 449 millions d'euros

Le Conseil d'Administration d'Alcatel (Paris : CGEP.PA et NYSE : ALA) a examiné et arrêté les comptes au 30 juin 2005. Les revenus consolidés du deuxième trimestre s'élèvent à 3 145 millions d'euros, soit une progression de 8,5% à taux de change courant euro/dollar (10,7% à taux de change euro/dollar constant). La marge brute s'établit à 35,6%. La marge d'exploitation est de 263 millions d'euros, soit 8,4% des revenus. Le résultat net part du Groupe atteint 196 millions d'euros, soit un résultat net dilué par action de 0,14 euro (0,17 dollar par ADS).

La trésorerie nette s'élève à 449 millions d'euros, soit une amélioration de 145 millions d'euros par rapport au premier trimestre 2005.

Note : Toutes les données historiques sont retraitées des activités fibre optique, téléphones portables et alimentation électrique.

Chiffres clés*

|---------------------------+-------------+-------------+-------------|

|En millions d'euros excepté| Deuxième | Deuxième | Premier |

|pour le résultat par action| trimestre | trimestre | trimestre |

| | 2005 | 2004 | 2005 |

|---------------------------+-------------+-------------+-------------|

| Compte de résultat |(Embedded |(Embedded |(Embedded |

| consolidé |image moved |image moved |image moved |

| |to file: |to file: |to file: |

| |pic25229.pcx)|pic12283.pcx)|pic22961.pcx)|

| | | | |

|---------------------------+-------------+-------------+-------------|

|Revenus | 3 145 | 2 899 | 2 607 |

|---------------------------+-------------+-------------+-------------|

|Marge d'exploitation | 263 | 257 | 107 |

|---------------------------+-------------+-------------+-------------|

|Résultat de l'activité | 209 | 172 | 74 |

|opérationnelle | | | |

|---------------------------+-------------+-------------+-------------|

|Résultat net - part du | 196 | 96 | 124 |

|groupe | | | |

|---------------------------+-------------+-------------+-------------|

|Résultat par action en euro| 0,14 | 0,07 | 0,09 |

|(dilué) | | | |

|---------------------------+-------------+-------------+-------------|

|Résultat/ADS en dollar ** | 0,17 | 0,08 | 0,11 |

|---------------------------+-------------+-------------+-------------|

|Nombre d'actions diluées | 1,37 | 1,36 | 1,38 |

|(en milliards) | | | |

|---------------------------+-------------+-------------+-------------|

 

* Les chiffres 2004 retraités en normes IFRS tels que publiés aujourd'hui peuvent refléter des différences non-matérielles avec les précédentes publications. Les états financiers 2004 retraités en normes IFRS définitifs seront disponibles au moment de la publication des résultats de l'ensemble de l'année 2005.

* *Le résultat par ADS a été calculé sur la base du cours d'achat euro/dollar de la Réserve Fédérale de New York du 30 juin 2005 à midi, soit 1,21 dollar.

Serge Tchuruk, Président directeur général, résumant les observations du conseil d'administration, a commenté :

« Les résultats du deuxième trimestre sont supérieurs aux attentes. Les ventes sont plus fortes que prévu dans les trois segments. En particulier, les communications mobiles progressent d'environ 30% d'une année sur l'autre, et ce pour le deuxième trimestre consécutif, avec un retour à une rentabilité à deux chiffres, confirmant ainsi la solidité de notre offre de produit et notre stratégie régionale. Dans les communications fixes, l'activité continue de se réduire au cours du trimestre, comme anticipé, mais la dynamique de marché indique clairement une prévision de rebond sur le second semestre. Nos activités de communications privées sont également à nouveau en croissance, malgré la faiblesse temporaire de nos activités spatiales.

Nous continuons à mener nos opérations dans un environnement très compétitif. La pression sur les prix qui en résulte a été compensée par des améliorations dans le coût des produits, et notre marge brute s'est stabilisée au cours des trois derniers trimestres. La marge d'exploitation du deuxième trimestre, à 263 millions d'euros, est stable par rapport au deuxième trimestre 2004. Les coûts de restructuration sont en baisse, à environ 1% des ventes 2005 et la situation fiscale reste tout à fait favorable. Le résultat net part du Groupe, qui s'élève à 196 millions d'euros pour le trimestre, a doublé par rapport à l'année précédente. La trésorerie nette s'améliore de manière substantielle avec une importante conversion des profits en trésorerie opérationnelle.

La tendance enregistrée au deuxième trimestre devrait continuer sur une base plus soutenue que prévu, ce qui nous conduit à revoir à la hausse nos prévisions de revenus pour l'ensemble de l'année. Notre priorité opérationnelle au second semestre sera de satisfaire la forte demande pour les produits et les solutions sur lesquels nous avons focalisé notre stratégie. Dans les marchés mobiles, nous devons accompagner l'activité soutenue de notre c?ur de réseau multistandard NGN Atrium. Dans les marchés fixes, nous devons également accompagner nos solutions triple play qui continuent à progresser à un rythme rapide pour faire face aux délais très serrés de nos clients pour lancer leurs services IPTV à la fin de l'année ou au début de l'année prochaine. La tendance à la baisse des coûts fixes d'une année sur l'autre marquera en conséquence une pause au troisième trimestre afin de fournir le support nécessaire à nos clients, puis devrait reprendre au quatrième trimestre et continuer en 2006, en ligne avec la rationalisation en cours de notre organisation. Notre résultat d'exploitation devrait être encore plus concentré que d'habitude sur la fin de l'année et nous travaillerons à rentabiliser l'augmentation des revenus du quatrième trimestre en vue d'atteindre notre objectif ambitieux de marge d'exploitation à 10%. »

S'agissant des perspectives, Serge Tchuruk a ajouté :

« Nous anticipons pour le troisième trimestre 2005 une croissance des revenus de 5 à 7% par rapport à l'année dernière à taux de change euro/dollar constant, ce qui améliorera l'effet saisonnier habituel. Nous augmentons notre prévision de croissance des revenus pour l'ensemble de l'année, qui s'établit désormais entre 5 et 8% à taux de change euro/dollar constant. Le résultat net par action dilué devrait être d'environ 0,60 euro pour l'ensemble de l'année, soit une progression de l'ordre de 40%. »

Faits marquants

|-----------------------+-------------+-------------+-------------|

|Analyse par segment | 2ème | 2ème |1er trimestre|

| | trimestre | trimestre | 2005 |

|En millions d'euros | 2005 | 2004 | |

|-----------------------+-------------+-------------+-------------|

|Revenus |(Embedded |(Embedded |(Embedded |

| |image moved |image moved |image moved |

| |to file: |to file: |to file: |

| |pic13018.pcx)|pic08761.pcx)|pic10971.pcx)|

| | | | |

|-----------------------+-------------+-------------+-------------|

|Communications fixes | 1 224 | 1 305 | 987 |

|-----------------------+-------------+-------------+-------------|

|Communications mobiles | 958 | 712 | 789 |

|-----------------------+-------------+-------------+-------------|

|Communications privées | 981 | 921 | 848 |

|-----------------------+-------------+-------------+-------------|

|Autres et éliminations | -18 | -39 | -17 |

|-----------------------+-------------+-------------+-------------|

| Total | 3 145 | 2 899 | 2 607 |

|-----------------------+-------------+-------------+-------------|

|Marge d'exploitation |(Embedded |(Embedded |(Embedded |

| |image moved |image moved |image moved |

| |to file: |to file: |to file: |

| |pic19973.pcx)|pic26402.pcx)|pic27344.pcx)|

| | | | |

|-----------------------+-------------+-------------+-------------|

|Communications fixes | 120 | 167 | 50 |

|-----------------------+-------------+-------------+-------------|

|Communications mobiles | 115 | 70 | 66 |

|-----------------------+-------------+-------------+-------------|

|Communications privées | 59 | 40 | 34 |

|-----------------------+-------------+-------------+-------------|

|Autres et éliminations | -31 | -20 | -43 |

|-----------------------+-------------+-------------+-------------|

| Total | 263 | 257 | 107 |

|-----------------------+-------------+-------------+-------------|

 

 

Résultats du deuxième trimestre 2005

Les commentaires suivants sont établis par rapport au deuxième trimestre 2004.

Communications fixes

Les revenus du deuxième trimestre à 1 224 millions d'euros sont en baisse de 6,2% à comparer à 1 305 millions d'euros au deuxième trimestre 2004. La transmission optique et les routeurs intelligents IP ont enregistré une activité soutenue liée à la montée en puissance des déploiements triple play. La progression des revenus dans la transmission optique terrestre est liée à la croissance du trafic de données et résulte d'une demande d'agrégation de trafic DSL dans le secteur métropolitain, particulièrement en Europe. Elle a également été tirée par le marché mobile nord-américain. La transmission sous-marine bénéficie d'un niveau d'activité soutenu. La migration vers des routeurs intelligents IP à haute disponibilité continue, bénéficiant de la croissance de l'introduction de nouveaux services en temps réel comme la vidéo, notamment en Europe. La baisse des revenus du segment est principalement due à la réduction continue de la commutation traditionnelle ainsi qu'à un certain déclin des revenus dans l'accès haut débit en comparaison d'un deuxième trimestre 2004 particulièrement fort en Amérique du Nord. Les volumes de lignes DSL atteignent 5,9 millions au cours du trimestre, conduisant à un gain de part de marché et à un retour à la position historique du Groupe, avec des ventes fortes en Europe et en Chine. Les revenus dans l'activité DSLAM IP continuent leur progression avec des livraisons substantielles en volume au cours du trimestre, alors que le marché migre vers la technologie ADSL2plus.

La marge d'exploitation s'élève à 120 millions d'euros, soit 9,8% des revenus, grâce principalement à la poursuite de l'amélioration dans l'activité de réseaux optiques et de routeurs intelligents IP.

Communications mobiles

Les revenus du deuxième trimestre à 958 millions d'euros sont en progression de 34,6% à comparer à 712 millions d'euros au deuxième trimestre 2004, avec une croissance sur toutes les lignes de produit. Les marchés émergents continuent d'être dynamiques et les revenus des infrastructures hybrides 2G/3G progressent sous l'effet de l'activité au Brésil, au Nigeria, en Russie et en Chine. Un nouveau client a été acquis dans le WCDMA radio au Moyen-Orient, confirmant ainsi qu'un certain nombre de pays émergents passent aux technologies 3G. La montée en puissance des solutions de nouvelle génération, comme le c?ur de réseau NGN-IMS, se poursuit. Deux contrats phares ont en effet été enregistrés sur la période en Europe de l'Ouest et en Asie du Sud-Est. Désormais, le Groupe compte 20 réseaux-pilotes avec de nouveaux clients. Les applications mobiles enregistrent une croissance significative avec des volumes importants dans les applications de paiement où le marché migre vers des solutions totalement convergentes. Une progression du marché dans les services vidéo et musique est à noter, avec désormais plus de 60 clients.

La marge d'exploitation s'élève à 115 millions d'euros, soit 12,0% des revenus, avec une bonne contribution des réseaux mobiles et des applications.

Communications privées

Les revenus du deuxième trimestre à 981 millions d'euros sont en progression de 6,5% à comparer à 921 millions d'euros au deuxième trimestre 2004. Dans le marché des entreprises, les revenus progressent plus que prévu après un début d'année lent. Les services voix ont augmenté, en particulier en Europe de l'Est et du Nord. La téléphonie sur IP continue d'enregistrer une forte progression, avec des livraisons représentant plus d'un tiers des livraisons totales. Genesys réalise à nouveau une performance solide. Les revenus des marchés verticaux continuent de croître de manière significative, notamment dans l'activité de systèmes de contrôle du transport par rail qui bénéficie de la rénovation des systèmes de grandes lignes, particulièrement en Europe de l'Ouest. Les services d'intégration pour les métros, les aéroports et pour l'énergie continuent également à montrer des opportunités de croissance. Les revenus dans le domaine spatial sont impactés par un faible carnet de commande en 2004, bien que des étapes importantes aient été franchies, parmi lesquelles la qualification en orbite de la nouvelle génération de satellites géostationnaires. L'accord de l'Union Européenne pour une offre commune concernant la concession Galileo et la création en temps voulu de la nouvelle société spatiale, Alcatel Alenia Space, avec Finmeccanica comme précédemment annoncé, sont également des réalisations majeures du trimestre.

La marge d'exploitation s'élève à 59 millions d'euros, soit 6,0% des revenus. Les contributions les plus significatives viennent des activités entreprise et systèmes de contrôle du transport par rail.

Une présentation sur internet en audio se déroulera à partir de 13H00 sur les sites

Résultats du deuxième trimestre 2005 (résultats historiques retraités)

Compte de résultat consolidé

Revenus : 3 145 millions d'euros à comparer à des ventes de 2 899 millions d'euros au 2ème trimestre 2004 (en croissance de 8,5%) et à des ventes de 2 607 millions d'euros au trimestre précédent.

Répartition géographique des ventes :

Europe de l'Ouest 40%

Reste de l'Europe 8%

Amérique du Nord 14%

Asie 15%

Reste du Monde 23%

Marge brute : 35,6% (40,8% au 2ème trimestre 2004).

Charges administratives et commerciales : -515 millions d'euros (16,4% des ventes).

Frais de recherche et développement (R&D) : -341 millions d'euros (10,8% des ventes).

Marge d'exploitation : 263 millions d'euros, soit 8,4% des revenus, dont un impact positif de 0,3% correspondant au net de la comptabilisation des instruments de couverture des offres et des plus-values.

Résultat de l'activité opérationnelle : 209 millions d'euros incluant :

Rémunérations payées en actions : -20 millions d'euros

Coûts de restructuration : -34 millions d'euros

Résultat net des activités: 226 millions d'euros incluant :

Résultat financier net : 12 millions d'euros

Quote-part dans les résultats nets des sociétés mises en équivalence

: -22 millions d'euros

Impôts : 27 millions d'euros

Résultat net (part du Groupe) : 196 millions d'euros

Résultat dilué par action : 0,14 euro (0,17 US dollar par ADS) sur la

base d'une moyenne de 1,37 milliard d'actions.

Bilan

Besoin en fonds de roulement opérationnel : 786 millions d'euros, soit 6,2% des revenus des 12 derniers mois Trésorerie : 4 625 millions d'euros à comparer à 5 428 millions d'euros à la fin du 2ème trimestre 2004 et à 5 163 millions à la fin du 4ème trimestre 2004

Trésorerie nette : 449 millions d'euros

À propos d'Alcatel

Alcatel fournit des solutions de communication permettant aux opérateurs de télécoms, aux fournisseurs d'accès Internet et aux entreprises de disposer de moyens de communication voix, données, vidéo pour leurs clients ou leurs salariés. Avec des positions de leader dans les réseaux à haut débit fixes et mobiles ainsi que dans les applications et les services, Alcatel permet à ses clients et partenaires de mettre l'utilisateur au c?ur du haut débit. Avec un chiffre d'affaires de 12,3 milliards d'euros et 56 000 salariés en 2004, Alcatel est présent dans plus de 130 pays.

http://www.alcatel.com/2q2005 et http://www.alcatel.fr/2q2005.