Communiqué de presse - Paris, le 8 mars 2006 - Le Conseil dAdministration qui sest réuni le 1er mars 2006 sous la présidence de Monsieur Yves René Nanot, a examiné et arrêté les comptes du Groupe pour lannée 2005.

RESULTATS

En M

2005

2004

retraité IFRS

%

Chiffre daffaires

3 595,4

3 059,4

17,5

Résultat Brut dexploitation courant

955,4

780,6

22,4

Résultat Brut dexploitation

916,6

778,5

17,7

Résultat dexploitation

644,3

564,0

14,2

Résultat net

dont Part du Groupe

472,7

421,6

345,4

307,8

36,9

37,0

Grâce à limpact de la consolidation des sociétés Egyptiennes(*) et à une tendance globalement favorable de lactivité, hormis en Grèce, qui sest poursuivie sur le dernier trimestre, le chiffre daffaires progresse de 17,5 % (8 % à change et périmètre comparables).

Malgré le contexte général daugmentation des coûts opérationnels, surtout des combustibles et de lélectricité, le résultat brut dexploitation courant est en progression significative (+ 22,4 %) par rapport à 2004 (+ 6 % à change et périmètre comparables). La hausse du résultat brut dexploitation courant a été significative en France-Belgique et Amérique du Nord, et particulièrement marquée dans lensemble des pays émergents à lexception de la Thaïlande et du Maroc.

Laugmentation du résultat brut dexploitation et du résultat dexploitation, respectivement de 17,7 % et 14,2 % par rapport à 2004, prend en compte limpact des coûts de restructuration des activités administratives et commerciales en France et Belgique, et du plan de départs volontaires en Egypte.

Par ailleurs lexercice 2005 a bénéficié dune réduction du poste « frais financiers », principalement due à des différences de change et des opérations sur le capital de Suez Cement. La réduction de la charge fiscale par rapport à celle de lannée précédente résulte essentiellement dun profit non récurrent dimpôts différés lié au traitement fiscal des Titres Subordonnés à Durée Indéterminée dans le cadre de la loi de finances 2006.

(*) Suez Cement et ses filiales au 1er avril 2005 et Asec Cement au 1er août 2005.

Le résultat net sétablit à 472,7 millions deuros, en progression de 36,9 % par rapport au résultat 2004, dont 421,6 millions deuros pour la part du Groupe (+ 37,0 %).

Lendettement net du Groupe, après des investissements industriels et financiers très élevés sur la période (898 millions deuros) se monte à 1 540,6 millions deuros au 31 décembre 2005 contre 1 212,7 millions deuros au 1er janvier 2005 en norme IFRS.

Le ratio endettement net / fonds propres passe de 58 % au 1er janvier 2005 à 48 % au 31 décembre 2005.

RESULTAT DE LA SOCIETE MERE

Le résultat net de CIMENTS FRANÇAIS S.A. en 2005 sétablit à 227,9 millions deuros. La forte progression par rapport au résultat 2004 (166,8 millions deuros) est essentiellement due à des reprises de provisions sur titres de participation.

DIVIDENDE

Il sera proposé à lAssemblée Générale de CIMENTS FRANÇAIS S.A., convoquée le 11 avril 2006, un dividende de 1,90 euro par action.

PERSPECTIVES 2006

Dans une économie mondiale croissant à un rythme un peu moins soutenu quen 2005, les investissements dans le secteur de la construction en zone Euro et Amérique du Nord devraient connaître un léger ralentissement. Une nouvelle progression est en revanche prévue dans les pays émergents.

Dans ce contexte, le Groupe, qui bénéficiera également des effets de la consolidation en année pleine des sociétés Egyptiennes, devrait à nouveau enregistrer une augmentation de ses résultats opérationnels.

SUR INTERNET : www.cimfra.com et www.italcementigroup.com

Ciments Français

Relations Investisseurs : Tél. 01 42 91 76 76

Relations Presse : Tél. 01 42 91 76 87