Premier semestre du 1 er octobre 2004 au 31 mars 2005

En millions d'uros Premier semestre 2004/2005
(1)
Premier semestre 2003/2004
Périmètre réel
(2)
Variation
(1) / (2)
Premier semestre 2003/2004
Retraité*
(3)
Variation
(1) / (3)
Chiffre d'affaires 217,6 213,5 +1,9% 200,3 +8,6%
Excédent Brut d'Exploitation 77,0 74,1 +3,9% 68,6 +12,2%
Résultat d'Exploitation Opérationnel 52,5 50,5 +3,8% 45,3 +15,9%
Résultat net part du Groupe 22,2 19,4 +14,4% 19,4 +14,4%

(*) Le périmètre retraité 2003/2004 élimine les chiffres d'affaires et résultats intermédiaires des sociétés CMB (Chamonix), intégrée proportionnellement en 2003/2004 et CMBF (Courmayeur) intégrée globalement en 2003/2004 et toutes les deux mises en équivalence en 2004/2005. Le changement de mode de consolidation de ces deux sociétés est sans incidence sur le résultat net part du Groupe mais affecte les soldes intermédiaires.

Résultats par activité

En millions d'uros Domaines skiables Parcs de loisirs Autres Total CDA
Chiffre d'affaires total 203,0 14,4 0,2 217,6
Excédent Brut d'Exploitation 101,7 - 23,6 - 1,1 77,0
Résultat d'Exploitation Opérationnel 84,8 - 31,3 - 1,0 52,5

Le premier semestre de l'exercice de la Compagnie des Alpes combine les résultats bénéficiaires de la saison d'hiver des domaines skiables avec les résultats normalement déficitaires des parcs de loisirs dont les principaux sites sont fermés durant cette période.

CHIFFRE D'AFFAIRES

Le chiffre d'affaires du premier semestre, qui est réalisé à plus de 90% par les domaines skiables, progresse de 8,6% par rapport au périmètre retraité 2003/2004. Sans la croissance externe (Serre-Chevalier), la progression aurait été de +5%.

Après un premier trimestre pénalisé par un enneigement tardif et un calendrier de vacances scolaires très défavorable, l'activité des domaines skiables a été soutenue au deuxième trimestre. Le mois de mars a notamment bénéficié d'une bonne fréquentation des clientèles étrangères et du week-end de Pâques, qui était au mois d'avril en 2004. Au 31 mars, la fréquentation en volume des sociétés du Groupe est équivalente à celle de l'exercice précédent, la hausse de chiffre d'affaires étant obtenue grâce à la progression de la recette par journée.

L'activité parcs de loisirs, dont la plupart des sites sont encore fermés le 31 mars, a supporté les effets de la fermeture pour travaux du Dolfinarium d'Harderwijk (Pays Bas), réouvert au public mi-avril. Les sites ouverts à l'année (Grévin, aquariums, Aquaparc) ont tous connu un bon niveau d'activité.

RESULTATS

Les résultats semestriels du Groupe CDA sont en progression d'environ 4% à périmètre réel pour l'Excédent Brut d'Exploitation et le Résultat d'Exploitation Opérationnel. En comparaison avec 2004 retraité, la progression de l'EBE (+12,2%) est essentiellement due à une bonne maîtrise des charges d'exploitation, notamment dans l'activité Parcs de Loisirs (fermeture hivernale du Dolfinarium et ouverture plus tardive du Parc Astérix), et à l'absence de charges exceptionnelles comme celles du 1 er semestre 2004 (lancement de Paradiski et coûts de mise en place des normes IFRS). Le résultat net part du Groupe s'élève à 22,2 M, en progression de 2,8 M (+14,6%) par rapport à 2004, dont 1,8 M dus à la croissance externe.

PERSPECTIVES

La fin de saison d'hiver des domaines skiables (du 1 er avril au 8 mai) a enregistré, comme anticipé, une activité en net retrait par rapport à 2004, du fait du calendrier des vacances scolaires françaises de printemps. A périmètre comparable, le chiffre d'affaires de la saison de sports d'hiver devrait au final être équivalent à celui de la saison 2003/2004. La progression des charges d'exploitation devrait être limitée à 3% environ. L'incidence de ces évolutions sur la marge opérationnelle des Domaines Skiables sera, en partie, compensée par les résultats positifs de l'activité d'aménagement foncier des Arcs et de La Plagne.

Le début de saison d été de l'activité Parcs de Loisirs a été pénalisé en France par le positionnement des jours fériés au mois de mai. Cependant, les réservations et les pré-ventes du Parc Astérix sont conformes aux attentes et les fréquentations du Musée Grévin et de l'Aquarium de Saint Malo restent orientées à la hausse. L'exercice 2004/2005 bénéficiera également de l'acquisition, le 20 avril 2005 du parc animalier Planète Sauvage. La situation des parcs étrangers est plus hétérogène en termes de fréquentation.

Le Groupe a poursuivi plusieurs actions visant à améliorer ses résultats dans plusieurs domaines à partir de l'exercice 2005/2006 :

  • Restructuration de la dette du groupe grâce à la mise en place d'un crédit syndiqué de 260 M sécurisant les marges sur une durée de 5 ans, pour un gain annuel de résultat financier attendu de 0,5 à 0,7 M.
  • Centralisation des achats d'assurance au niveau du groupe, permettant d'anticiper une économie nette de charges sur ce poste d'au moins 1 M par an.
  • Pérennisation jusqu'en 2007 des gains sur les achats d'énergie liés aux contrats Groupe (baisse du coût du Kwh de 11%)

Prochain communiqué : Chiffre d'affaires du troisième trimestre : le 5 août 2005

La Compagnie des Alpes est un acteur majeur de la production de loisirs en Europe. Elle exploite 28 sites de loisirs dont 14 grands domaines skiables des Alpes (parmi lesquels Tignes, Les Arcs, La Plagne, Méribel) et 14 sites de divertissement familial (dont Parc Astérix et Grévin), dans six pays européens : France, Italie, Suisse, Pays Bas, Allemagne et Angleterre. Elle accueille plus de 20 millions de visiteurs par an. Au cours de son dernier exercice clos le 30/09/2004, elle a réalisé un chiffre d'affaires de 372,2 M et un résultat net part du Groupe de 29 M.

Pour en savoir plus : www.compagnie des alpes.com

ISIN : FR0000053324 ; Reuters : CDAF.PA ; Bloomberg : CDA FP ; FTSE : 538 Leisure facilities

 

Contacts
Compagnie des Alpes
Eric Guilpart
Directeur Marketing & Communication
01 46 94 46 03
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Phi éconéo
Catherine Kablé, Frédéric Hué
Relations Presse & investisseurs
01 47 61 89 64/89 67
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.