Communiqué de presse, le 16 Juillet 2019 - Alexandre Dallenbach, pentathlète franco-suisse qui pratique l’équitation depuis sa plus tendre enfance, nous donne quelques conseils afin de bien choisir sa selle. La première chose à savoir à propos de la selle, c’est qu’elle doit s’adapter à vous et non l’inverse. Il faut toujours rechercher la facilité dans l’exécution.

 

Ne choisissez pas une selle trop petite

Il ne faut jamais choisir une selle trop petite. En effet, privilégiez une selle à votre taille dans laquelle vous êtes à l’aise.

 

Evitez les préjugés sur les marques

Bien évidemment, s’il y a une marque qui ne vous plaît pas, soit, mais il est important de ne pas avoir d'aprioris techniques sur une marque. C’est la meilleure manière de se tromper.

 

Ne vous fiez pas aux étiquettes

La plupart des personnes, lorsqu’elles entrent dans un magasin d’équitation, viennent avec une idée en tête : une selle mixte ou une mixte tendance. Le conseil est d’oublier ces étiquettes. Choisissez plutôt la selle qui vous convient.

De plus, n’oubliez jamais le but recherché de la selle, c’est-à-dire la stabilité et la décontraction. De même, les cavaliers demandent souvent un certain type de selle qui convient à leur cheval. Cependant, très peu de personnes peuvent se vanter de savoir ce qu’il faut pour un cheval avec précision. Bien sûr, votre monture a une importance mais concentrez-vous sur votre confort, car si vous êtes bien, votre cheval le sera aussi.

 

Essayez votre selle

Une fois que vous avez jeté votre dévolu sur une selle, il est primordial de l’essayer. Il est très difficile d’analyser une selle sur un tréteau avec précision. Le mieux reste donc de l’essayer en mouvement, dans l’exercice pour lequel vous voulez acquérir cet équipement.  

 

Même sur une selle neuve vous devez vous sentir à l’aise

De nombreux cavaliers pensent qu’avec le temps une selle neuve « se fait » et devient donc confortable. Ce n’est pas de cette manière qu’il faut penser lorsque vous achetez une selle neuve. En effet, à l’achat cet équipement doit déjà être confortable. Ou au moins, le sentiment de satisfaction doit se situer entre 80 et 90%. Le pourcentage restant viendra en effet avec le temps, lorsque les cuirs se seront faits. C’est donc un plus, mais si déjà vous partez d’une base qui ne vous convient pas, même avec le temps, la selle ne vous conviendra toujours pas.

 

Soyez à l’aise, quel que soit votre niveau

Chaque cavalier à un niveau et la selle doit correspondre à ce niveau. En effet, ne vous dites pas qu’elle ne vous convient pas parce que vous devez encore travailler. Choisissez donc une selle en fonction de votre niveau afin qu’elle vous accompagne au mieux dans ce que vous savez faire.

 

La question du prix

Il y a des selles à tous les prix. Cependant, il ne faut pas se dire qu’acheter une selle plus chère, vous permettra de mieux monter à cheval. La différence entre une selle à 1000 euros et une autre à 2000 euros vient souvent du choix. Fixez-vous un budget en sachant cela. Vous pourrez trouver un équipement qui vous convient, même en dessous de 1000 euros, mais vous aurez juste un peu moins de choix. Il faudra donc chercher un peu plus longtemps.

 

Enfin, un dernier conseil de la part d’Alexandre Dallenbach : n’achetez jamais une selle que vous ne trouvez pas agréable à l’œil. La couleur, le design, le moelleux, ont aussi leur importance, car en fin de compte, c’est vous qui montez dessus et si vous avez des aprioris sur celle-ci, vous lui trouverez tous les défauts possibles. 



logo communique presse footer

Suivez-nous !

Suivez communique-de-presse.com sur Twitter afin d'être informé de toutes les actualités.Retrouvez tous les communiqués de presse diffusés et nos actualités sur notre page facebook.Rejoignez communique-de-presse.com sur LinkedInFlux RSS de toutes les catégories de communique-de-presse.com