G r o u p e E P I
Par un communiqué, publié le 21 juin 2005 dans « Les Echos » et « La Tribune », M. Paul STRUB, Président du Conseil de Surveillance, a fait état publiquement des difficultés qu'il rencontrait dans sa communication avec le Directoire et s'est permis de semer le doute sur :
- les comptes arrêtés au 31.12.04,
- trois cessions immobilières autorisées par le Conseil de Surveillance sans qu'il ait connaissance des prix,
- des pertes financières résultant d'opération "hautement spéculatives",

Le Conseil de Surveillance, réuni le 27.06.05 et le 6.07.05, n'a pu que constater les conséquences préjudiciables à l'entreprise et au groupe EPI, du communiqué de son Président :
- les clients, la concurrence, les fournisseurs se sont emparés de ces fausses informations pour faire pression sur l'entreprise. Les autres tiers et les collaborateurs témoignent d'une grande inquiétude.
- l'acquéreur des immeubles, dont la cession a été critiquée par Monsieur Paul STRUB, a fait part des difficultés nouvelles qu'il rencontrait pour faire aboutir les dossiers de financement. De ce fait il n'est pas exclu qu'il faille se résoudre à demander l'annulation des ventes pour défaut de paiement du prix de cession. Il s'est engagé à se prononcer définitivement pour le 13.07.05.
Afin de permettre à la société de retrouver un climat plus serein, le Conseil de Surveillance a décidé, dans sa séance du 6.07.05, de remplacer Monsieur Paul STRUB par Monsieur Christian EBERHARDT à la présidence du Conseil de Surveillance.
Eu égard à la teneur de du communiqué du 21 juin, le Conseil de Surveillance précise que :
- l'opération immobilière concernant EPI a été autorisée à l'unanimité par le Conseil de Surveillance du 17.12.04 (le Président a signé le Procès-Verbal annexé à l'acte de cession qui mentionnait le prix de cession),
- les pertes financières, dont il est fait état et qui résultent de placements antérieurs à l'exercice, réalisés sans aucune intention spéculative, ont été intégrées dans les comptes de l'exercice clos le 31.12.04 et ont été portées à la connaissance des actionnaires (et donc du Président du Conseil de Surveillance) le 31.03.05.
- les comptes arrêtés au 31.12 ont retenu la valeur indiquée dans un acte notarié qui entretenait une confusion entre un prix HT et un prix TTC. La nature de ce prix a été précisée par le Conseil de Surveillance du 27.06.05, de sorte que les actes peuvent être précisés et reflèteront l'exacte portée des conventions, dont la traduction comptable sera intégrée dans les comptes rectifiés qui seront soumis à l'assemblée générale ordinaire.
Les comptes définitifs seront arrêtés par le directoire le 28.07.2005, ce qui permettra de programmer l'assemblée générale le 23.09.05 (le Président du Tribunal de Commerce ayant accordé une prorogation de 3 mois le 21.06.2005).
Un membre du directoire répondra aux questions formulées.
Contact : Isabelle Grzesiewski -Tél. 03 88 59 27 53, Fax 03 88 59 59 37 ou mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
ESPACE PRODUCTION INTERNATIONAL ­ E.P.I.
SA à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 498 908

SIEGE SOCIAL : 1, rue de l'Europe ­ 67520 MARLENHEIM
390 625 382 - RCS SAVERNE
Tél. 03 88 59 29 89 ­ Fax. 03 88 59 59 37
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
ISIN : FR0004048072
Informations disponibles sur le site www.epi.fr rubrique bourse.