GROUPE GASCOGNE : RESULTATS ANNUELS 2004  

Communiqué financier

Le chiffre daffaires consolidé sétablit à 626,8 millions deuros en progression de 1,8% sur 2003, pour un résultat net part du groupe de 0,95M (0,35M en 2003).

Exercice 2004 : lamorce du changement

Exercice 2004 : lamorce du changement


Forte réduction du BFRE : 35M (-20%)


Baisse significative de la dette : 46,7M (-32%)


Accélération du programme de réduction des coûts


Plans dactions pour améliorer la compétitivité


 Le chiffre daffaires consolidé sétablit à 626,8 millions deuros en progression de 1,8% sur 2003, pour un résultat net part du groupe de 0,95M (0,35M en 2003).


Pour la seconde année consécutive, les activités de Groupe Gascogne ont évolué dans un contexte économique pénalisant :


·         Une atonie des marchés, notamment en France et en Allemagne, où le Groupe réalise lessentiel de son chiffre daffaires.


·         La poursuite de la baisse du dollar face à leuro.


·         Des baisses de prix sur lensemble des marchés.


 


Le Groupe a toutefois réalisé de belles performances, grâce à une mobilisation de toutes les équipes :


·         Une bonne résistance des activités à lexportation. Le chiffre daffaires réalisé hors de France, en hausse de 9,8% sur 2003, représente désormais 40,4% du chiffre daffaires total.


·         Des objectifs de réduction de coûts largement dépassés : 13M réalisés pour 10M  fixés (base 2002).


·         Une forte réduction du BFRE : 35M (-20%).


·         Une baisse significative de la dette nette : 46,7 M (-32%).


 


Sous limpulsion du Directoire dont François Vittoz a été nommé Président en mai 2004, des actions de progrès ont été lancées ou étendues à tous les niveaux de lentreprise, afin daméliorer la compétitivité du Groupe, en termes defficacité industrielle, dorganisation, dachats, de couverture commerciale et de gestion des actifs.


Ces actions, essentiellement initiées en 2004, ont généré sur lexercice clos, des coûts non récurrents pour environ 2,5 M, investissement destiné à préparer lavenir du groupe Gascogne.


Dès 2005, limpact de ces mesures devrait samplifier et contribuer à lamélioration des performances opérationnelles. Doté dune stratégie claire et déquipes renouvelées poursuivant des objectifs précis, le Groupe entame une métamorphose pour pouvoir saisir tout rebond de conjoncture et extérioriser les progrès accomplis, masqués depuis 2 ans par un environnement défavorable.


I. Groupe Gascogne en 2004 : lamorce du changement


 Le Conseil de Surveillance de Groupe Gascogne réuni le 25 mars 2005 sous la Présidence de Monsieur Philippe Blanc, a examiné les comptes de lexercice 2004, arrêtés par le Directoire.

 


·        Résultats de lexercice 2004

 

Chiffres Groupe consolidés- en M

2003

2004

Variation

Chiffre daffaires

dont CA France

dont CA à létranger

616,0

385,1

230,9

626,8

373,3

253,5

+ 1,8 %

- 3,1 %

+ 9,8 %

Excédent brut dexploitation

36,1

29,9

- 17,2 %

Résultat dexploitation

6,6

0,8

NS

Résultat courant

1,8

- 2,8

NS

Résultat net, Part du Groupe

+ 0,3

+ 0,9

NS

 

A périmètre et taux de change constants, le Groupe enregistre une légère croissance de son chiffre daffaires 2004 de + 0,2%. Limpact défavorable du dollar sur le chiffre daffaires est de 5,1 M.

Les ventes en France reculent de 2,4 % (à périmètre constant), traduisant latonie de léconomie nationale.

En revanche le chiffre daffaires réalisé à létranger progresse de 9,8 % (4,5 % à périmètre et taux de change constants). Le développement géographique notamment en Asie (+ 9 %) et en Amérique du Nord (+14 %) traduit assez bien la volonté du Groupe de faire progresser ses activités dans des zones porteuses de croissance.

 

 - Le résultat financier saméliore de 1,2 M, conséquence logique du désendettement  marqué du Groupe.

-   Le résultat courant sinscrit en perte de 2,8 M.

-   Le résultat net consolidé après amortissement des survaleurs sétablit à 0,95M.

 

La structure financière a enregistré dimportantes évolutions au cours de lexercice :

 

-   La réduction du volume des investissements, de près de 10 M a été rendue possible par les importants programmes réalisés au cours des années précédentes.

-   Les fonds propres enregistrent une baisse de l'ordre de 3 M, conséquence du maintien en 2004 du versement dun dividende de près de 5 M.

-   Lendettement net consolidé de 101 M au 31/12/2004 a été réduit de 46,7 M (soit 31,6%), après paiement du dividende.

-   Le ratio dendettement net sur fonds propres consolidés saméliore considérablement à 58% (contre 84% en 2003).

 

·        Analyse des activités

Chiffres consolidés par activités - en M

Bois

Papier

Sacs

Complexes

Distribution

Chiffre daffaires

107,8

79,7

107,4

178,2

153,7

Excédent brut dexploitation

6,1

0,4

11,6

8,4

3,8

Résultat courant

+0,5

-10,2

5,8

0,1

2,3

 

 Bois : redressement confirmé et avance dun an sur le plan de marche


Lexercice 2004 marque le retour aux bénéfices de la branche Bois, après 3 années consécutives de pertes : Avec un chiffre daffaires de 107,8 M, pour un résultat courant positif de + 0,5 M (vs une perte courante de 3M en 2003), la branche Bois enregistre une avance de près dun an sur le plan de marche qui lui avait été assigné.

Malgré une conjoncture défavorable, le Bois commence à percevoir les fruits des actions engagées sur le 1er semestre 2004. Le BFRE a été réduit à 38 M retrouvant un niveau standard pour ce type dindustrie.

La branche dispose désormais datouts incontestables dans un marché qui demeure cependant peu porteur : des parts de marché préservées, une structure opérationnelle et financière assainie, des perspectives réelles dallègements de charges et de nouveaux projets déconomies planifiés.

 

Papier : une année difficile dans un contexte de bas de cycle


Lexercice 2004 sinscrit dans la tendance enregistrée durant le second semestre 2003, la branche Papier étant affectée par un bas de cycle durable : marché tendu face à la contraction de la demande en Europe, baisses de prix pour assurer des volumes de ventes suffisants, baisse du dollar.

Dans ce contexte, et ayant connu trois arrêts de sa production, la branche termine lexercice avec un chiffre daffaires de 79,7 M (hors ventes internes au groupe), en repli de 3,4 % sur celui de 2003 et un résultat courant fortement négatif (10,2M), avec un impact dollar négatif de 1,5M.

Toutefois, Papeteries de Gascogne a enregistré quelques progrès notables: le plan PERF lancé en 2003 a permis à la branche de réaliser 2,1M de gains ainsi quune forte baisse du BFRE. Les résultats de ces efforts devraient samplifier en 2005.

 

Sacs : bonne performance densemble


 Dans un environnement européen de plus en plus concentré et concurrentiel, lactivité a conforté sa place de quatrième producteur européen, avec une croissance des volumes, excepté dans le domaine du pet food qui a subi une substitution de la demande en faveur du sac plastique.

Au total, lactivité Sacs réalise en 2004 un chiffre daffaires de 107,4 M, en recul de 4,9% sur le chiffre record de 2003. Malgré ce recul et grâce à une gestion rigoureuse, la branche affiche un résultat courant de 5,8 M, des économies de coûts de 1,3M et un BFRE en baisse de 3,2M.

Sur le plan industriel, lactivité a poursuivi sa démarche Qualité et Prévention des risques : tous les sites sont certifiés ISO 9001 et les deux unités françaises ont obtenu la certification HACCP, (conformité aux exigences réglementaires internationales en matière de sécurité alimentaire).

 


Complexes : forte hausse des volumes en 2004

Dune manière générale, les Complexes ont connu une forte hausse dactivité en 2004 : le chiffre daffaires sinscrit à 178,2 M, en progression de 15,1% pour un résultat courant de + 0,1M.

La baisse des coûts permet de compenser, sur les résultats, limpact négatif du dollar de 3,7M.

Sur le plan industriel, de nombreux progrès ont également été accomplis : amélioration de la productivité, amélioration de la sécurité, maintien du taux de marge en dépit de la baisse du dollar.

Le BFRE enregistre une baisse substantielle (10 M).

 


Distribution : amélioration significative des résultats


Lexercice 2004 sachève sur un chiffre daffaires de 153,7 M, stable à périmètre constant.

Le chiffre daffaires du principal secteur (Industrie) est en légère progression dans un marché stable.

En revanche les ventes du secteur Commerce et GMS sinscrivent en retrait sur lexercice précédent.

La forte réduction des coûts fixes (2,8 M) a permis daméliorer très significativement le résultat courant à 2,3M. Le BFRE a diminué de 6 M.

Au cours de lexercice, leffectif a été réduit de 43 personnes.

Le taux de service a été amélioré  à 99,7% sur le site de la Houssaye en Brie.

La branche a ainsi poursuivi son redressement, conformément au plan de marche qui lui avait été assigné malgré un environnement économique peu porteur en France, où elle réalise la quasi-totalité de son activité.

 


 


II. Faits marquants début 2005 :


Nomination de Jérôme Podolsky, à la tête de la branche Bois (Mars 2005)

Création de Gascogne Sacks : sous légide du nouveau Directeur Général, Georges Loupit, la nouvelle entité regroupera toutes les activités sacs dans loptique de créer une offre globale.

Investissement dans une nouvelle ligne de production de sacs plastique, mise en service au 2ème trimestre 2005 : le Groupe deviendra ainsi le premier producteur capable doffrir une gamme complète de produits densachage dans le domaine du pet food.

Mise en place dun plan de réorganisation de la Distribution : fermeture de 6 agences sur 20 et annonce dun plan social. Ce plan déployé à partir du printemps 2005, concerne 59 personnes de la branche pour une réduction de leffectif de 33 personnes.

 


III. Stratégie/Perspectives : Rentabiliser et développer toutes les activités


 Le Directoire a clairement affirmé sa volonté de rentabiliser et développer tous les métiers actuels.

Dès 2004, des actions ont été lancées à tous les niveaux de lentreprise, pour préparer lavenir du groupe Gascogne. Ces mesures seront accélérées en 2005, pour atteindre les objectifs définis pour chacune des branches :


-  Bois : Consolider et reprendre le développement de la branche.

- Papier : Améliorer la compétitivité.

- Sacs : Accélérer la croissance (interne et externe).

- Complexes : Optimiser loutil de production et poursuivre les acquisitions.

- Distribution : Améliorer lefficacité commerciale et optimiser les achats.


 Pour atteindre ces objectifs, le Groupe a mis en place un plan dactions articulé autour de 4 volets essentiels :

 

- Corporate : Créer une réalité de groupe qui favorise lémergence dune culture commune et les synergies de compétences

-   Création dune charte déthique et définition des valeurs du Groupe

- Renforcement des actions transversales (RH, audit interne, achat, commercial ...) 

- Elaboration dun schéma directeur informatique pour lensemble du Groupe

 - Management : Réaliser une gestion active des équipes

-   Renforcement des équipes dirigeantes des différentes branches

-  Priorité à la formation et à la transmission du savoir

- Généralisation de la démarche sécurité


- Opérationnel : Atteindre une meilleure compétitivité


- Généralisation des benchmarks dans chaque métier

- Accélération des plans de réduction de coûts

- Optimisation des ressources par développement des synergies

- Innovation sur des produits à forte valeur ajoutée (fertilisation croisée entre activités)


                       Se renforcer sur les marchés porteurs à linternational


 - Extension et rationalisation du réseau commercial mondial

-  Poursuite dune politique dacquisitions dans des métiers à forte valeur ajoutée


- Financier : Poursuivre lamélioration de la structure financière


 - Préparation du Groupe aux normes IFRS

-  Poursuite du suivi et du contrôle rigoureux des ratios financiers

 


Conclusion


 


Avec une structure opérationnelle en voie doptimisation par une série dactions amorcées en 2004 et renforcées en 2005 à tous les niveaux du Groupe, mais aussi avec des moyens financiers accrus et une forte motivation de ses équipes, le Groupe Gascogne envisage avec optimisme son développement au cours des prochaines années.


Le versement dun dividende de 2 euros sera soumis à lapprobation des actionnaires réunis en Assemblée Générale le 6 juin 2005.

Responsable de linformation financière                                             
Bruno VIZIOZ                                                                               
Directeur Financier                                                                                                       
Tél. : 05 58 56 54 01 - Fax : 05 58 74 55 48                       

 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                                                                    


Relations Presse 

Véronique DUHOUX

COMfidance

Tél. : 01 56 21 20 19 - Fax : 01 56 21 20 18 

 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ISIN : FR0000124414 / Reuters : GASP.PA / Bloomberg : BI FP / FTSE : 460


 


www.groupe-gascogne.fr