Chiffre d'affaires total : + 18% par rapport au deuxième trimestre 2004 Le chiffre d'affaires de BusinessObjects XI TM a plus que triplé en un trimestre Révision à la hausse des estimations pour l'exercice 2005.

San Jose, Californie ; Paris, France - Le 28 juillet 2005 - Business Objects (Nasdaq : BOBJ ; Euronext Paris code ISIN FR0004026250 - BOB), le pionnier des fournisseurs de solutions de business intelligence (BI), annonce aujourd'hui ses résultats pour le deuxième trimestre 2005, clos le 30 juin 2005.

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre 2005 s'élève à 262,4 millions de dollars, en hausse de 18% par rapport au deuxième trimestre 2004. Au deuxième trimestre 2005, le résultat net dilué par action ressort à 0,25 dollar selon les normes comptables en vigueur aux Etats-Unis (« US GAAP »), et à 0,32 dollar en base pro forma. Le résultat net dilué par action en normes comptables américaines (« US GAAP ») et en base pro forma est supérieur aux estimations communiquées par la Société, qui étaient comprises entre 0,20 et 0,22 dollar en normes comptables américaines (« US GAAP ») et entre 0,26 et 0,28 dollar en base pro forma.

Le résultat d'exploitation s'améliore de façon significative en normes « US GAAP » et en base pro forma. En normes « US GAAP », il s'élève à 34,9 millions de dollars, soit 13% du chiffre d'affaires total, en hausse de 91% par rapport au deuxième trimestre 2004. En base pro forma, le résultat d'exploitation s'établit à 43,9 millions de dollars, soit 17% du chiffre d'affaires total, en hausse de 51% par rapport au deuxième trimestre de l'année précédente.

Les données financières contenues dans le présent communiqué sont établies en dollars américains et conformément aux principes comptables généralement admis aux Etats-Unis (normes comptables américaines). Les résultats pro forma tels que définis dans le chapitre « Utilisation de données financières pro forma » diffèrent des résultats établis selon les normes comptables américaines en ce qu'ils excluent l'amortissement des immobilisations incorporelles pour un montant de 7,9 millions de dollars, les rémunérations différées en actions pour un montant de 1,1 million de dollars. Tous ces éléments sont essentiellement liés à l'acquisition de Crystal Decisions. Une réconciliation entre les résultats en normes comptables américaines et les résultats pro forma figure en annexe du présent communiqué.

"Les résultats du deuxième trimestre témoignent de notre dynamisme depuis le lancement de BusinessObjects XI," déclare Bernard Liautaud, Président Directeur Général. "La dernière version de notre suite de produits phare nous a permis de développer des relations stratégiques avec un plus grand nombre de clients, faisant ainsi passer à 13 le nombre de contrats de plus d'un million de dollars pour ce trimestre. La croissance du chiffre d'affaires s'est accélérée dans toutes les zones géographiques, avec une réussite particulièrement importante sur la zone Amériques (+19% par rapport au deuxième trimestre 2004). Parallèlement, nous avons consacré nos efforts à l'amélioration du résultat d'exploitation, qui s'est apprécié de 91% par rapport au même trimestre de l'année précédente.

"Pour l'avenir," poursuit Bernard Liautaud, "nous restons concentrés sur le coeur de notre stratégie : accroître notre présence dans l'entreprise, développer notre business sur le «mid-market» et pénétrer le nouveau marché des applications de gestion de la performance. Dans cette perspective, nous pensons que l'acquisition à venir de SRC Software, Inc. s'inscrit parfaitement dans les trois pôles de notre stratégie et dans notre objectif ultime, une standardisation accrue autour des produits Business Objects."

Augmentation du nombre de grands contrats par rapport à l'année passée


13 contrats de vente de licences de plus de 1 million de dollars ont été signés au deuxième trimestre, à comparer aux 8 contrats supérieurs à 1 million de dollars du deuxième trimestre 2004.
Parmi les clients importants figurent Australia Post, FedEx Corp., ING Nederland N.V., le Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie et U.S. General Services Administration (GSA). Une grande partie de ces clients a choisi BusinessObjects XI.


Croissance à deux chiffres pour l'ensemble des zones géographiques

Le chiffre d'affaires réalisé sur la zone Amériques atteint 123,6 millions de dollars, en hausse de 19% par rapport au deuxième trimestre 2004, avec 7 contrats de vente de licences supérieurs à 1 million de dollars.
La zone Europe, Moyen Orient et Afrique dégage un chiffre d'affaires de 116,5 millions de dollars, en hausse de 17% par rapport au deuxième trimestre 2004 (soit une progression de 11% à 92,2 millions d'Euros), avec 6 contrats supérieurs à 1 million de dollars.
En Asie Pacifique, Japon inclus, le chiffre d'affaires s'élève à 22,3 millions de dollars, en amélioration de 21% par rapport au deuxième trimestre 2004.

Les chiffres d'affaires licences et services progressent par rapport au deuxième trimestre 2004

Le chiffre d'affaires des licences se monte à 124,9 millions de dollars pour le deuxième trimestre, en hausse de 7% par rapport au deuxième trimestre 2004.
La croissance concerne tous les secteurs d'activités de Business Objects, tirée par les applications de gestion de la performance qui progressent de 36%.
Le chiffre d'affaires des licences des produits de business intelligence (interrogation, reporting et analyse) atteint 109,3 millions de dollars, représentant 88% du chiffre d'affaires total des licences.
Le chiffre d'affaires des licences des applications de gestion de la performance s'élève à 8,9 millions de dollars, représentant 7 % du chiffre d'affaires total des licences.
Le chiffre d'affaires des licences des produits d'intégration de données ressort à 6,7 millions de dollars, représentant 5% du chiffre d'affaires total des licences.
Le chiffre d'affaires des services s'élève à 137,5 millions dollars, pour le second trimestre, en hausse de 31% par rapport au deuxième trimestre 2004.


Le résultat par action augmente par rapport au deuxième trimestre 2004

Au deuxième trimestre 2005, sur la base des normes comptables américaines, le résultat d'exploitation ressort à 34,9 millions de dollars, en hausse de 91% par rapport au deuxième trimestre 2004, représentant une marge d'exploitation de 13%. Le résultat net s'élève à 23,1 millions de dollars et le résultat net dilué par action est de 0,25 dollar.
En base pro forma, le résultat d'exploitation du deuxième trimestre 2005 s'élève à 43,9 millions de dollars, en hausse de 51% par rapport au deuxième trimestre 2004, représentant une marge d'exploitation de 17%. Le résultat net ressort à 29,7 millions de dollars et le résultat net dilué par action est de 0,32 dollar.


Le bilan demeure solide

Au 30 juin 2005, la trésorerie (disponibilités et valeurs mobilières, dépôts et cautionnement à court terme) est de 383,9 millions de dollars.
Les produits constatés d'avance s'élèvent à 207,2 millions de dollars au 30 juin 2005.
Le délai moyen de paiement des clients (DSO) augmente légèrement pour s'établir à 72 jours au 30 juin 2005 ; il reste dans la fourchette des objectifs de la société qui est de 60 à 75 jours.


La dynamique de BusinessObjects XI s'accélère

L'accueil réservé par les clients à BusinessObjects XI continue de s'accélérer.
Au deuxième trimestre 2005, le chiffre d'affaires des licences de BusinessObjects XI a dépassé les 50 millions de dollars, soit trois fois plus que le trimestre précédent.
BusinessObjects XI s'est bien comporté dans la zone Amériques et a gagné de nombreux clients au cours du trimestre.


Business Objects planifie l'acquisition de SRC Software, Inc.

Le 20 juillet 2005, Business Objects a annoncé la conclusion d'un accord définitif pour l'acquisition de la société non cotée SRC software, Inc., un éditeur de logiciels de planification financière et de gestion de performance de premier plan.
L'acquisition sera entièrement réglée en numéraire pour un montant d'environ 100 millions de dollars américains et sera intégrée selon la méthode dite de comptabilisation au coût d'achat ("purchase method of accounting").
La transaction reste soumise à l'approbation des autorités réglementaires ainsi qu'à d'autres conditions d'usage ; elle devrait être finalisée en septembre 2005.


Perspectives

Depuis la publication de nos perspectives en avril 2005, le dollar américain s'est apprécié par rapport à l'Euro, conduisant Business Objects à modifier ses hypothèses de taux de change de 1,30 à 1,22 dollar pour 1 Euro. Cette modification a eu un impact négatif d'environ 12 millions de dollars sur le chiffre d'affaires du second semestre 2005. Malgré l'impact négatif de la variation des taux de change, Business Objects révise à la hausse ses estimations pour l'exercice, indiquant ainsi que la vigueur de son activité annule en grande partie cet effet de change.

Business Objects donne les ordres de grandeurs suivants pour les prévisions relatives au troisième trimestre, clos le 30 septembre 2005 :

Le chiffre d'affaires attendu devrait se situer entre 248 et 253 millions de dollars.
Le résultat dilué par action en normes comptables américaines devrait être de l'ordre de 0,19 à 0,22 dollar.
Le résultat dilué par action en base pro forma devrait se situer entre 0,25 et 0,28 dollar.
Ces prévisions ne prennent pas en compte l'impact de la future acquisition de SRC Software, Inc., qui devrait être finalisée en septembre 2005.


Les prévisions relatives au résultat net dilué par action en base pro forma pour le troisième trimestre clos le 30 septembre 2005, n'intègrent ni l'amortissement des immobilisations incorporelles ni les rémunérations basées en actions, pour un montant d'environ 9 millions de dollars, ce qui représente une augmentation de l'ordre de 0,06 dollar par action. Les prévisions pour le troisième trimestre 2005 se basent sur un taux d'imposition en normes américaines de 37% et sur un taux de change de 1,22 dollar pour 1 euro.
Business Objects donne les ordres de grandeurs suivants pour les prévisions relatives à l'exercice, clos le 31 décembre 2005 :

Le chiffre d'affaires attendu devrait se situer entre 1,025 et 1,040 milliard de dollars.
Le résultat dilué par action en normes comptables américaines devrait être de l'ordre de 0,89 à 0,97 dollar.
Le résultat dilué par action en base pro forma devrait se situer entre 1,16 et 1,24 dollar.
Ces prévisions ne prennent pas en compte l'impact de la future acquisition de SRC qui devrait être finalisée en septembre 2005.


Les prévisions relatives au résultat net dilué par action en base pro forma pour l'exercice clos le 31 décembre 2005 n'intègrent ni l'amortissement des immobilisations incorporelles, ni les rémunérations basées en actions, pour un montant d'environ 37 millions de dollars, soit une augmentation de l'ordre de 0,27 dollar par action. Les prévisions pour l'exercice 2005 se basent sur un taux de change de 1,22 dollar pour 1 euro et sur un taux réel d'imposition en normes américaines de 38% pour l'ensemble de l'année 2005.

Les informations ci-dessus portent sur les prévisions de la Société pour le troisième trimestre et l'exercice 2005 à ce jour. La Société ne prend aucun engagement quant à la mise à jour ou la révision des prévisions financières ou des projections, à la suite de nouveaux développements ou pour toute autre raison.

Conférence téléphonique Business Objects tient aujourd'hui une conférence téléphonique à 23h (heure de Paris) au cours de laquelle seront présentés les résultats du deuxième trimestre 2005. Toute personne intéressée peut y accéder en composant le +1 706 634 5428 - code d'accès # 7636234. Il sera possible d'écouter l'enregistrement, environ deux heures après la fin de la conférence téléphonique. De plus, à partir de la section ?investisseurs? du site Business Objects, www.businessobjects.com, il sera possible d'assister à la retransmission en direct et en différé de cette conférence téléphonique.

Principes comptables Business Objects établit ses comptes selon les principes comptables en vigueur aux Etats-Unis (normes comptables américaines) et selon les normes comptables IFRS. La Société étant cotée sur Eurolist by EuronextTM en France et sur le Nasdaq National Market aux Etats-Unis, elle a l'obligation de communiquer ses comptes consolidés selon les normes comptables américaines et selon les normes comptables internationales (International Financial Reporting Standards ou IFRS). Les principales différences identifiées entre les deux normes comptables concernent la comptabilisation des rémunérations en actions et le traitement des titres d'autocontrôle liés à une acquisition antérieure.

Conformément à la réglementation française, Business Objects publiera ses états financiers pour le premier semestre 2005 en normes IFRS, avec une comparaison avec l'exercice 2004, au plus tard le 31 octobre 2005. De plus, Business Objects devrait publier ses résultats consolidés 2005 en normes IFRS en avril 2006. Le 26 avril 2005, Business Objects a enregistré son Document de Référence auprès de l'Autorité des Marchés Financiers, sous le visa n° R.05-049 ; ce document comprend le bilan d'ouverture de la Société au 1er janvier 2004, établi selon les normes IFRS. De plus ; la Société publiera au Bulletin des Annonces Légales Obligatoires en France son chiffre d'affaires pour le deuxième trimestre 2005 en normes IFRS pour le 15 août 2005.

Utilisation de données financières pro forma
Les indicateurs financiers pro forma des deuxièmes trimestres 2004 et 2005, tels que le chiffre d'affaires, le résultat d'exploitation, le résultat net et le bénéfice par action, figurant dans le présent communiqué de presse sont différents de ceux donnés en normes comptables américaines : en effet, ces indicateurs pro forma excluent certaines charges. Ces charges correspondent à l'amortissement des immobilisations incorporelles, aux rémunérations différées basées en actions et aux charges de restructuration, lesquelles sont essentiellement liées à l'acquisition de Crystal Decisions. Business Objects a fourni ces indicateurs en complément des résultats établis en normes comptables américaines, car la Société estime que ces données pro forma offrent une base de comparaison cohérente d'un trimestre à l'autre, et entre taux de croissance annuels qui ne sont pas affectés par certaines charges sans effet en trésorerie ou autres impacts d'acquisitions antérieures, contribuant ainsi à une bonne compréhension de la rentabilité sous-jacente de Business Objects. Le présent communiqué comprend également des données pro forma à taux de change constant afin d'isoler l'effet de change par rapport au dollar américain sur l'activité de la société. Ces indicateurs sont les mêmes que les principaux utilisés par les dirigeants de Business Objects dans le processus de planification et de prévision. Ces indicateurs sont indépendants des normes comptables américaines, auxquels ils ne constituent pas non plus une alternative, et peuvent ne pas être comparables aux informations communiquées par d'autres sociétés. La réconciliation des résultats établis en normes comptables américaines avec les résultats pro forma est présentée à la fin de ce document.

>> Télécharger les tableaux au format PDF (83ko)

A Propos de Business Objects , cliquez ici

Contacts presse Business Objects

Thomas Boullonnois Christian Giacomini
RUMEUR PUBLIQUE
Tél. : 01 56 97 20 57 / Fax : 01 56 97 20 35
e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.rp-net.com


François Trouillet, Directeur Marketing & Communication
BUSINESS OBJECTS
Tél. : 01 41 25 37 44 / Fax : 01 41 25 21 20
e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.france.businessobjects.com