Paris, le 3 janvier 2006 - Communiqué de presse - Gaz de France confirme une dégradation significative, depuis la nuit de dimanche à lundi, des quantités de gaz russe livrées. Cette dégradation représentait ce matin environ 25 à 30 % des volumes contractuels habituels. Gaz de France espère que cette dégradation sera passagère.
Le Groupe a pris depuis plusieurs jours un ensemble de mesures pour palier à un possible défaut dapprovisionnement du gaz russe suite au contentieux russoukrainien.
Gaz de France possède le portefeuille dapprovisionnement le plus diversifié dEurope et peut compter sur la force et la flexibilité que représente le gaz naturel liquéfié, dont Gaz de France est lopérateur européen le plus important.

Par ailleurs, au début de lhiver, les stocks de gaz ont été remplis à un niveau historique.
Jean-François Cirelli, Président Directeur Général de Gaz de France a déclaré :
« Le Groupe a pris et anticipé les mesures nécessaires pour faire face à la situation.
Nous restons néanmoins préoccupés par le risque que présenterait une prolongation
de la diminution des volumes contractuels de gaz en provenance de Russie. Nous
espérons que cette diminution des livraisons sera passagère car elle se produit au
coeur de lhiver.
Toutes les équipes de Gaz de France sont mobilisées pour assurer lapprovisionnement de nos clients. Notre priorité est la satisfaction de nos clients et de leurs besoins en gaz. Pour tous les particuliers qui se chauffent au gaz, lapprovisionnement sera garanti. »
Contact Presse : Contact Investisseurs :
Jérôme Chambin - Tél : 01 47 54 24 35 Charles L. Ranunkel Tél : 01 47 54 79 04
E-mail :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.