A la suite d'une analyse rigoureuse et approfondie, le Directoire de Vivendi, avec lassentiment du Conseil de surveillance, a décidé de ne pas remettre doffre pour lacquisition des 54 % de PagesJaunes mis en vente par France Télécom. Cette décision est principalement motivée par le niveau élevé de prix.

Jean-Bernard Lévy, Président du Directoire de Vivendi, a déclaré : "Nous avons regardé l'acquisition de PagesJaunes avec beaucoup d'attention et d'intérêt. PagesJaunes est une entreprise de médias de qualité bénéficiant dune solide croissance ainsi que d'une forte présence sur Internet. Cependant, principalement pour des considérations de prix, nous avons décidé de ne pas être candidat au rachat de PagesJaunes, dans le meilleur intérêt de nos actionnaires".