Mises en garde de lAutorité des marchés financiers contre deux propositions dinvestissement
irrégulières (HADINVESTMENT et SAINT GIL INVEST)


HADINVESTMENT
LAutorité des marchés financiers attire lattention du public sur les activités de la société HADINVESTMENT LLC, basée aux Etats-Unis, qui propose en France des « forfaits » dinvestissement.
Les propositions dinvestissement de la société HADINVESTMENT pourraient être analysées au regard des  dispositions relatives à la gestion sous mandat ou collective, activités réglementées pour lesquelles la société HADINVESTMENT ne dispose pas dagrément.
De même, aucun des produits financiers dans lesquels les fonds des investisseurs seraient placés nont été soumis à lautorisation de lAutorité des marchés financiers pour être commercialisés en France. Par conséquent, tout acte de démarchage et de publicité concernant ces produits est interdit en France. Ces faits sont susceptibles de recevoir une qualification pénale.


Dans ces conditions, lAMF invite les investisseurs français à traiter cette offre avec la plus grande circonspection, puisquen labsence dautorisation et dagrément, il ne peut être établi que tant la société promoteur que linvestissement proposé présentent les garanties nécessaires habituellement requises lors de la commercialisation de produits financiers auprès des épargnants français.

SAINT GIL INVEST
LAutorité des marchés financiers attire lattention du public sur les activités de SAINT GIL INVEST et des plans dinvestissements proposés sur son site Internet.
SAINT GIL INVEST, qui se présente comme un club dinvestisseurs faisant partie du groupe SAINT GIL WORLD CONSULT LLC situé dans le DELAWARE (USA), propose sur son site Internet quatre programmes dinvestissements à lattention des épargnants français.
Il semble que lactivité décrite pourrait être analysée comme de la gestion collective, activité réglementée
pour laquelle ni SAINT GIL INVEST ni SAINT GIL WORLD CONSULT LLC ne disposent dagrément. De plus, les quatre produits dans lesquels les fonds des investisseurs seraient placés nont pas été soumis à lautorisation de lAutorité des marchés financiers pour être commercialisés en France. Par conséquent, tout acte de démarchage et de publicité concernant ces produits est interdit en France.
Ces faits sont susceptibles de recevoir une qualification pénale.
Dans ces conditions, lAMF invite les investisseurs français à traiter cette offre avec la plus grande circonspection, puisquen labsence dautorisation et dagrément, il ne peut être établi que tant la société
que linvestissement proposé présentent les garanties nécessaires habituellement requises lors de la commercialisation de produits financiers auprès des épargnants français.
De façon générale, lAutorité des marchés financiers rappelle aux investisseurs français la nécessité de faire preuve de la plus grande prudence face à des produits financiers présentant des rendements très élevés, comme dans le cas présent, et proposés notamment par le biais dInternet (voir notamment la mise en garde concernant les HYIP sur le site Internet de lAMF .

Source : Service de la communication de lAMF - Tél. : 01.53.45.60.34 ou 01.53.45.60.28.