Index de l'article

 

Perspectives de forte progression de la rentabilité


Résultats annuels 2004: 
Premiers profits pour Hi-Media en 2004

Perspectives de forte progression de la rentabilité

En M

 

S1 2004

  

S2 2004

  

TOTAL 2004

  

2003

  

Chiffre d'affaires

  

6.2

  

8.2

  

14.4

  

8.8

  

Marge brute

2.4 

3.1  

5.5

3.8

 

Excédent Brut dexploitation

 

0.1

  

0.5

  

0.6

  

-0.3

  

Dotations aux Amortissements 

0.2 

0.2 

0,4 

0,5 

 

Résultat d'exploitation

 

-0.1

 

0.3

 

0.2

 

-0.7

  

Résultat exceptionnel 

-0.2 

0 

-0,3 

-0.4 

Impôts sur les sociétés

0

0.9

0.9

0

Résultat net des entreprises intégrées

-0.3

1.1

0.8

-1.1

Amortissement des survaleurs

-0.2

-0.2

-0,4

-0,3

 

Résultat net part du groupe

 

-0.5

 

0.9

 

0.4

 

-1.4

  

I -  Validation du modèle économique : la croissance alimente la
rentabilité

La très forte progression de l'activité conjuguée à un maintien de la marge brute à 39% et à une maîtrise des coûts de structure ont permis à la société d'améliorer son résultat d'exploitation tout au long de l'année 2004 pour amener celui-ci au-delà de l'équilibre.


Le modèle économique de la société est en effet construit sur une forte décorélation entre la croissance du volume d'affaire et les coûts d'exploitation qui sont essentiellement des coûts fixes :
- la masse salariale, avec un effectif constant, n'augmente que de 10% alors que le chiffre d'affaires augmentait de 63%
-   les autres coûts d'exploitation (hors dotations aux amortissements et provisions) qui ont globalement progressé presque trois fois moins vite que l'activité

L'excédent brut d'exploitation s'est ainsi amélioré d'un semestre sur l'autre, en lien avec l'accélération progressive de l'activité, et s'est établi sur l'année 2004 à 0.6 M d'euros contre -0.3 M d'euros en 2003.

Les dotations aux amortissements sont restées constantes à 0.4 M d'euros sur l'année et par conséquent le résultat d'exploitation est devenu positif à hauteur de 0.2 M d'euros, au delà des objectifs initiaux de la société qui prévoyaient un équilibre d'exploitation au deuxième semestre.