Le conseil d'administration de VINCI sest réuni le 1er mars 2005 sous la présidence dAntoine Zacharias. Il a arrêté les comptes de l'exercice 2004, qui seront soumis, le 28 avril prochain, à l'assemblée générale des actionnaires(2), et a examiné les perspectives pour 2005.

Chiffre daffaires : croissance de 8%

Résultats en nette progression :


- Résultat dexploitation : 1 373 millions deuros (+18%), soit 7% du chiffre daffaires

- Résultat net : 731 millions deuros (+35%)

- Cash flow dexploitation (1): 1 510 millions deuros (+42%)

Dividende : 3,50 euros par action (+48%)

Carnet de commandes en hausse de 17% sur 12 mois offrant une bonne visibilité sur lannée 2005

Accroissement de la liquidité du titre : division du nominal de laction par 2


Le conseil d'administration de VINCI sest réuni le 1er mars 2005 sous la présidence dAntoine Zacharias. Il a arrêté les comptes de l'exercice 2004, qui seront soumis, le 28 avril prochain, à l'assemblée générale des actionnaires(2), et a examiné les perspectives pour 2005.


Chiffre daffaires

Le chiffre daffaires consolidé de VINCI s'est élevé à 19,5 milliards deuros en 2004, soit une hausse de 7,8% par rapport à 2003. La croissance externe a représenté un chiffre daffaires denviron 320 millions deuros, qui a été toutefois diminué par leffet des cessions dactivités et des variations de changes (-180 millions). A structure comparable, la progression sétablit à +7,1%.

En France, le chiffre daffaires ressort à 12,1 milliards deuros en augmentation de 10,2% (+8,7% à structure comparable). Lactivité a été soutenue dans lensemble des métiers, et particulièrement dans la construction, dont le chiffre daffaires sest accru de près de 12%.

A linternational, le chiffre daffaires atteint 7,4 milliards deuros, soit 38% de lactivité totale. Il enregistre une hausse de 4,1% (+4,4% à structure comparable) grâce au dynamisme des implantations locales dans la construction et les routes.

Chiffre daffaires par métier *

à structure

2004
2003
Variation
2004/2003
à structure
(en millions d'euros)
réelle
constante
Concessions
1 943
1 889
2,9%
4,7%
Energies
3 338
3 115
7,2%
4,7%
Routes
5 755
5 332
7,9%
7,0%
Construction
8 284
7 664
8,1%
7,5%
Immobilier
428
274
56,2%
56,2%
Eliminations
(228)
(163)
Total
19 520
18 111
7,8%
7,1%

* données présentées aux bornes de chaque pôle de métiers avant élimination des opérations réalisées avec les autres pôles


Résultats


Résultat net

Le résultat net consolidé part du Groupe, après amortissement des survaleurs, ressort à 731 millions deuros en augmentation de plus de 35%.

Le résultat par action, hors effet de dilution, est de 8,76 euros (6,49 euros en 2003), en hausse de 35% ; dilution incluse, il progresse de 31,5% à 7,80 euros (5,93 euros en 2003).

VINCI Construction reste le premier contributeur au résultat du Groupe devant VINCI Concessions, ces deux pôles ayant accru fortement leurs résultats. VINCI Energies et Eurovia ont également amélioré leurs contributions.

Résultat net par métier

(en millions d'euros)
2004
2003
Evolution
Concessions et services
214,2
163,9
+31%
Energies
87,1
53,3
+63%
Routes
131,5
125,5
+5%
Construction
241,7
177,5
+36%
Holding et divers
56,8
21,2
Total
731,3
541,4
+35%


Ces bons résultats tiennent essentiellement à lamélioration des performances opérationnelles.

Lexcédent brut dexploitation sétablit à 2 milliards deuros, en accroissement de près de 14% sur 2004, et représente 10,4% du chiffre daffaires.

Cette amélioration se traduit par une hausse de près de 18% du résultat dexploitation, qui atteint 1 373 millions deuros, soit 7% du chiffre d'affaires (contre 6,4% en 2003). Lensemble des métiers ont contribué à cette nouvelle progression de la rentabilité dexploitation.


Résultat dexploitation par métier

(en millions d'euros)
2004
% CA
2003
% CA
Evol. 2004/2003
Concessions
616
31,7%
600
31,8%
+3%
Energies
181
5,4%
129
4,1%
+40%
Routes
222
3,9%
201
3,8%
+11%
Construction
349
4,2%
222
2,9%
+57%
Holding et divers
5
14
Total
1 373
7,0%
1 166
6,4%
+18%

Le résultat financier sétablit à 24 millions deuros contre -124 millions deuros en 2003. Cette amélioration est due, essentiellement, au produit de 95 millions deuros (avant impôt) réalisé sur le dénouement dun contrat déchange de flux financiers (« equity swap ») mis en place en 2003 et portant sur environ 4% du capital dASF.

Le résultat exceptionnel présente un solde négatif de 53 millions deuros, à comparer à un solde positif de 13 millions deuros en 2003 qui incluait des plus-values de cession significatives. Il comprend principalement des charges de restructuration.

La charge dimpôt de lexercice sinscrit en forte hausse à 388 millions deuros (contre 234 millions deuros en 2003). Elle correspond à un taux effectif dimpôt de 30%, proche du taux dimpôt normatif du Groupe.

Les amortissements décarts dacquisition sélèvent à 80 millions deuros, dont des dépréciations exceptionnelles pour 23 millions deuros concernant notamment les activités de services aéroportuaires.

Enfin, le résultat des sociétés mises en équivalence intègre, pour un montant de 4,6 millions deuros, la quote-part du résultat 2004 estimé dASF, consolidée depuis le 15 décembre 2004.

Une forte génération de cash flow dexploitation, permettant dautofinancer les développements de lexercice et le retour de cash aux actionnaires

La capacité dautofinancement a progressé de 13% à 1,56 milliard deuros.

Les investissements dexploitation (493 millions deuros) ont connu une évolution comparable sous leffet de la progression de lactivité.

Le besoin en fonds de roulement sest, une nouvelle fois, fortement amélioré (+443 M), portant à près de 900 millions deuros lamélioration cumulée de ce poste depuis 3 ans.

Le cash flow libre dégagé en 2004 par lexploitation courante, qui découle des éléments précédents, sétablit ainsi à 1,5 milliard deuros, en augmentation de 450 millions deuros par rapport à 2003.

Il a permis au Groupe dautofinancer la totalité de ses besoins :

- investissements de développements des concessions (645 M contre 526 M en 2003), intégrant laccélération du programme dinvestissement de Cofiroute dans le cadre des accords conclus avec lEtat ;
- investissements financiers, représentant un montant net de cessions de 271 millions deuros (dont un investissement complémentaire de 254 M dans ASF pour porter la participation du Groupe de 20% à 23%) ;
- opérations financières (dividendes, rachats dactions nets daugmentation de capital) pour 593 millions deuros.

 

Une structure financière renforcée

Au global, lendettement financier consolidé reste stable dun exercice sur lautre à 2,3 milliards deuros. Laccroissement de lendettement du pôle Concessions, imputable en large part à Cofiroute, et constitué essentiellement de financements sans recours contre la maison mère, a été entièrement compensé par lamélioration de la trésorerie des autres métiers.

Hors concessions, lexcédent financier net ressort à 885 millions deuros au 31 décembre 2004, en augmentation sur 12 mois de 345 millions deuros.

Ainsi, la structure financière du Groupe sest encore renforcée, avec un montant total de capitaux propres de 3,7 milliards deuros et un gearing (ratio dendettement / fonds propres) ramené à 61% (contre 65% en 2003).

 

Résultat social

Le résultat net de la société mère est de 330 millions deuros pour lexercice 2004.

 

Dividende

Compte tenu des bons résultats réalisés dans lexercice et pour souligner sa confiance dans les perspectives du Groupe, le Conseil dadministration a décidé de proposer à lAssemblée générale des actionnaires daugmenter le dividende de 48% en le portant à 3,50 euros par action, correspondant à un taux de distribution de 40%.

Compte tenu de lacompte de 1,20 euro versé en décembre dernier, il ressortirait un solde de 2,30 euros, dont le règlement interviendrait le 6 mai prochain.

Division du nominal

Il sera également proposé à la prochaine assemblée générale de se prononcer sur la division du nominal de laction par deux. Cette proposition est destinée à accroître la liquidité du titre et à encourager lactionnariat individuel.

Annulation dactions

Conformément à lengagement pris vis-à-vis des actionnaires déliminer la dilution résultant des instruments sur le capital (stock-options, plan dépargne), le Conseil dAdministration a procédé à lannulation de 1 070 000 actions.

Le capital social est ainsi ramené à 840 millions deuros, composé de 84,095 millions dactions de 10 euros nominal.

Un nouveau programme de rachats dactions sera proposé à la prochaine assemblée générale, dun montant maximal de 1,2 milliard deuros.


Perspectives 2005

Au 31 janvier 2005, le carnet de commandes sétablit à 13,9 milliards deuros en hausse sur 12 mois de près de 17%. Il représente en moyenne près de 10 mois dactivité moyenne prévisionnelle.

Le Président Zacharias a indiqué que, compte tenu du volume et de la qualité du carnet de commandes, ainsi que de la bonne dynamique des métiers du Groupe, lannée 2005 devrait marquer un nouveau progrès des performances de VINCI.


Convocation à lassemblée générale des actionnaires

Lassemblée générale des actionnaires se tiendra le 28 avril 2005 (sur deuxième convocation) à 11 heures à lamphithéâtre Léonard de Vinci du CNIT de La Défense.


(1) Capacité dautofinancement investissements dexploitation nets + variation du besoin en fonds de roulement
(2) Sur deuxième convocation

Contact presse :Karima Ouadia
Tél. : 01 47 16 31 82
Fax : 01 47 16 33 88
e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Ce communiqué est disponible en français, en anglais et en allemand
sur le site web de vinci : www.vinci.com