C'est avec la plus profonde émotion que je viens d'apprendre le décès de Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II.

Ce deuil frappe toute l'Eglise Catholique qu'il a conduite au seuil du IIIe millénaire avec une foi inébranlable, une autorité exemplaire et une ardeur admirable. Par son courage et sa détermination, Jean-Paul II aura touché les esprits et les coeurs en ouvrant les portes de l'Eglise sur les espérances et les souffrances du monde. Pasteur éclairé et inspiré, il s'est attaché à répondre à la quête de sens et à la soif de justice qui s'expriment aujourd'hui sur tous les continents.

Ce deuil marque profondément la France ainsi que tous les Français qui se reconnaissent dans le message de l'Eglise Catholique. A travers ses nombreuses visites pastorales, le Saint-Père avait particulièrement honoré notre pays, rassemblant des centaines de milliers de jeunes à l'occasion des Journées Mondiales de la Jeunesse qui se sont tenues à Paris, avec un formidable retentissement, au cours de l'été 1997.

L'Histoire gardera l'empreinte et la mémoire de ce Souverain Pontife exceptionnel, dont le charisme, la conviction et la compassion auront fait résonner le message évangélique d'un écho sans précédent sur la scène internationale. Jean-Paul II n'aura eu de cesse de montrer à tous les hommes et à tous les peuples le chemin de la concorde, de la solidarité et de la liberté.

Jacques Chirac