Indemnisation des orphelins dont les parents ont été victimes dactes de barbarie durant la Deuxième Guerre mondiale

Le ministre délégué aux Anciens Combattants a présenté une communication relative à la mise en oeuvre du dispositif dindemnisation des orphelins dont les parents ont été victimes dactes de barbarie durant la Deuxième Guerre mondiale.

Depuis la publication du décret du 27 juillet 2004 qui institue une aide financière au profit des orphelins des victimes de la barbarie pendant la Deuxième Guerre mondiale (enfants dont les parents ont été déportés, fusillés et massacrés en raison de leurs activités de la résistance), plus de 20 000 dossiers sont parvenus à ladministration ; 6 000 dossiers ont déjà fait lobjet dune instruction dans un sens favorable et 2 000 paiements ont été effectués. Les bénéficiaires de ces mesures peuvent opter entre un capital de 27 440, 82 euros et une rente viagère de 457, 35 euros par mois.

La mise en oeuvre effective de cette indemnisation intervient au moment où lactualité des commémorations est dominée par le 60ème anniversaire de la victoire et de la libération des camps.

Il y a cinq ans, le décret du 13 juillet 2000 avait institué une mesure de réparation identique destinée aux victimes des persécutions antisémites durant la Deuxième Guerre mondiale.