Le client Riche au « secours » des utilisateurs 
 
Communique de presse - Nouveau concept ou choix de raison pour des Directions Informatiques devant faire face à une problématique cornélienne : « comment satisfaire les utilisateurs dapplications en proposant à la fois Intelligence (Métier) et Productivité (comportement dinterfaces évolués), tout en maîtrisant des budgets toujours plus réduits ?

Aujourdhui, le client léger est inconsciemment synonyme de « légèreté » des échanges de données entre le poste client (utilisateur) et le serveur (qui concentre le système dinformation), à contrario du mode client/server historique.
En proposant une architecture orientée serveur, pour plus de sécurité, le client léger permet des retours sur investissement pouvant dépasser ceux des parcs de PC les mieux gérés. En outre, il répond aux besoins de flexibilité et dadaptabilité exigés par les environnements informatiques actuels, pouvant ainsi passer du simple terminal mono tâche au poste de travail le plus complet, manipuler des pages HTML, faire fonctionner des applications Java et supporter des applications texte sans infrastructure back-end supplémentaire.

 

Mais pour lutilisateur dun ERP ou de solutions spécialisées ? Où sont les applications métiers performantes et mobiles (Comptabilité, Immobilisations, Paie & Ressources Humaines, Logistiques & Distributions, Consolidation ou trésorerie dentreprises) qui avaient fait tant rêver à la fin des années 90 à la lecture du potentiel annoncé ?

Le client léger a fait la révolution du commerce en ligne, des sites denchères en lignes et des blogs, mais fort est de constater que pour les utilisateurs dapplications de cette nature, le client léger brille plus par la « légèreté ou pauvreté » des informations manipulables (saisie, consultation, éditions), que par sa capacité à reproduire intelligence et productivité.

Devant la nécessité de faire « grandir » le concept du léger, le client riche concilie les avantages du client léger et ceux du client « lourd », tout en réconciliant le DSI et les utilisateurs dans lentreprise.

Pour le DSI, grâce au mariage de ces deux mondes, le logiciel client est toujours accessible via un navigateur WEB. Utilisable au travers dune architecture de type Internet, Intranet, Extranet. Celui-ci télécharge et exécute un ou plusieurs programmes qui engagent avec le serveur un dialogue normalisé (flux XML). Au niveau de la bande passante consommée, nous sommes à la convergence de ce qui est utilisé traditionnellement par une application Client/Server et Client léger.

Du côté des utilisateurs, seules sont rafraîchies les zones du navigateur qui ont besoin de l'être. Le confort d'utilisation est donc grandement amélioré, ainsi que les performances, permettant déviter les traditionnels rafraîchissements complets de page, surtout lors du changement unique sur une zone écran.

Enfin, le point sans nul doute le plus pertinent pour lutilisateur, reste la capacité du client riche à reproduire 100% des comportements dinterfaces dune application client/serveur sous interface Windows, gage de productivité et dIntelligence en matière de manipulation de données métiers.
Ainsi, lutilisation de listes déroulantes, combo box et autre multi fenêtrages permettent de profiter pleinement dune application distribuée et mobile aussi bien dans le cadre dune architecture locale, Intranet, Extranet ou Internet.

Là où les utilisateurs « mobiles » de lentreprise devaient se contenter dapplications dérivées du back office initial, obligeant souvent la DSI à développer des applications complémentaires difficilement évolutives et maintenables, le client riche sappuie sur lintégralité des fondamentaux fonctionnels et techniques des applications principales de lentreprise.

Plusieurs éditeurs leaders dans le monde des solutions de gestion proposent déjà des applications 100% client riche. Le binôme « DSI/Utilisateur final » prend tout son sens, aujourdhui, dans le choix des applications qui feront le système dinformation de lentreprise, demain.


Didier Taormina
Directeur Marketing Produits et Marchés
Division Moyennes et Grandes Entreprises
 
 
 
Contacts presse : 
 
 
Agence 3D Communication
Ségolène DEELEY
Tel : 01.46.05.87.87
Fax : 01.46.05.02.83
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   

SAGE
Cora Béghin
Tel : 01.41.66.24.82
Fax : 01.41.66.23.75
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.