Les imprimantes Zebra sélectionnées pour une nouvelle application mobile : l'impression des avis de contraventions

Les contraventions sont malheureusement une réalité. Tout conducteur dont le véhicule est illégalement stationné sur une place réservée aux personnes handicapées ou à mobilité réduite, sur un emplacement interdit, ou qui a dépassé le temps de stationnement autorisé peut se voir infliger une amende, quelle que soit lexcuse invoquée. Nombreuses sont ainsi les personnes verbalisées ! Le secteur du stationnement est en effet bien plus lucratif que ce que lon peut imaginer. Les amendes rapportent chaque année de grosses sommes aux collectivités locales et aux entreprises, mais le secteur pourrait être encore plus rentable. Un grand nombre de procès-verbaux est en effet inexploitable car mal complétés par les agents (écriture illisible, informations manquantes ou incorrectes), doù un important manque à gagner. Swiss Rail, lopérateur ferroviaire suisse, a pour sa part su résoudre le problème et optimiser la gestion de ses parcs de stationnement, grâce à une approche totalement novatrice, dont risquent de sinspirer tous les gestionnaires de parcs de stationnement du monde.

Le problème :
Swiss Rail est propriétaire de 600 parcs de stationnement à travers la Suisse, ce qui représente environ 35 000 emplacements. Lopérateur qui, au départ, prenait en charge lensemble du processus, de la verbalisation au recouvrement des amendes, a rapidement réalisé que ses parcs de stationnement pourraient lui rapporter beaucoup plus sil en confiait la gestion et ladministration à un prestataire extérieur.
A lissue dun appel doffres, cest la société ISS Facility Services, spécialisée dans les services de gestion, qui a remporté le contrat. Swiss Rail a en effet été séduit par la solution novatrice quISS proposait de développer en sappuyant sur les produits et les services de ses partenaires.

« Le plus gros problème concernait le traitement même des procès-verbaux, » souligne Reto Schoch, responsable régional dISS Facility Services. « Les contrevenants qui refusaient de sacquitter de leur amende faisaient en effet perdre un temps précieux et des sommes importantes à Swiss Rail. »

Les agents verbalisateurs nayant comme référence que le numéro dimmatriculation du véhicule, le processus de recouvrement des amendes standard (40 francs suisses soit environ 26 euros) était long et fastidieux. De plus, certaines régions facturaient à Swiss Rail 9 francs suisses (environ 6 euros) la recherche dinformations supplémentaires pour identifier le contrevenant. Swiss Rail dressant environ 180 000 contraventions par an, il a rapidement été décidé de modifier le système afin de le rendre plus efficace.

Les paramètres à prendre en compte :
Pour le contrat Swiss Rail, ISS a décidé de faire équipe avec Taxomex, un fournisseur spécialisé dans les solutions de gestion de la circulation. Ayant travaillé pour la police nationale suisse, le conseil fédéral et plusieurs collectivités locales, Taxomex est considéré en Suisse comme le leader des applications de gestion de la circulation et des parcs de stationnement. Afin de définir la meilleure solution pour ISS, Taxomex sest appuyé sur un partenaire de longue date, BNE Electronics Ltd. Ce dernier, qui affiche plus de 15 ans dexpérience dans le domaine des terminaux portables, a notamment consacré sept années au développement du logiciel utilisé par Taxomex pour ses systèmes de gestion de parcs de stationnement.

« Notre choix sest porté sur BNE Electronics car nous avons déjà travaillé ensemble sur plusieurs projets et, à chaque fois, cette entreprise a su nous offrir des solutions de qualité, parfaitement adaptées à nos besoins, » explique Gabriel Albert, responsable du département Gestion de la circulation de Taxomex. « Nous avons lhabitude de faire équipe et nous nous comprenons très bien, ce qui nous a toujours permis de tenir les délais. »

Pour répondre aux besoins dISS, plusieurs paramètres devaient être pris en compte :
Couverture nationale Les agents verbalisateurs dISS sont répartis à travers lensemble du pays, chacun étant responsable dune vingtaine de sites à lintérieur dune zone géographique donnée. Il était donc impératif que les informations recueillies puissent être transférées rapidement et efficacement au siège dISS à Zurich.
Langues Le nouveau système devait être compatible avec lallemand, le français et litalien, les trois langues officielles parlées en Suisse.
Mobilité Soucieux de préserver la souplesse dont bénéficient ses agents, ISS désirait que la solution soit entièrement mobile.
Vitesse Pour que le système soit véritablement efficace, la transmission des données devait être à la fois rapide et peu coûteuse.
Météo Il était essentiel que le système, une fois en place, soit suffisamment robuste pour supporter tout type de temps : froid, chaleur, humidité, sécheresse.
Evolution Comptant remporter à lavenir de nouveaux contrats de gestion de parcs de stationnement, ISS voulait que le nouveau système puisse évoluer et supporter un éventuel élargissement de sa clientèle.

La solution
Taxomex a imaginé une solution entièrement mobile, basée sur des terminaux de saisie et des imprimantes portables. La société a alors commencé à travailler en coopération avec BNE et le spécialiste de limpression, Zebra Technologies Europe Ltd. Le nouveau système devait permettre aux agents verbalisateurs à la fois de prendre en photo les véhicules en infraction, dimprimer un avis de contravention, et denvoyer et de recevoir un grand nombre dinformations. Par ailleurs, tous les éléments du système devaient pouvoir communiquer les uns avec les autres, sans pour autant nuire à la mobilité des agents. Il a été décidé que la solution comprendrait un terminal portable CASIO IT500 avec appareil photo numérique intégré et une imprimante Zebra Cameo 2 pour limpression des avis de contravention. Pour les communications vers le bureau central, les concepteurs ont misé sur un réseau GPRS privé accessible par le biais dun téléphone mobile.

« La possibilité dimprimer des avis de contravention était lune de nos principales préoccupations, » déclare Dr Edward Duffin, directeur général de BNE Electronics. « En effet, sil était essentiel que la contravention existe en version numérique, pour faciliter la transmission des informations au bureau central et permettre au personnel de retrouver facilement à quelle amende correspond tel paiement, il était également important que lagent verbalisateur puisse imprimer un avis de contravention et lapposer sur le pare-brise du véhicule afin davertir le contrevenant. »

Enfin, la solution devait être facile dutilisation. Cela supposait notamment une communication sans fil, afin déviter que les agents verbalisateurs ne s'empêtrent dans les câbles reliant les trois appareils - terminal, téléphone mobile et imprimante. Chacun devait donc pouvoir communiquer avec les autres, sans fil, via le même protocole. Bluetooth étant le standard de fait pour les téléphones mobiles, il fallait que limprimante soit compatible avec ce dernier. Limprimante, qui allait accompagner les agents verbalisateurs dans leurs rondes, devait être à la fois légère et suffisamment robuste pour permettre une utilisation en extérieur, indépendamment des conditions météo (pluie, froid, chaleur), et résister à une chute sur le sol en béton des parcs de stationnement.

« Avec sa large gamme de solutions dimpression robustes, leaders sur le marché, Zebra nous a semblé le partenaire idéal, parfaitement à même de répondre à nos besoins, » poursuit le Dr Duffin.
Soucieux de renforcer encore la robustesse de leur solution, les concepteurs ont équipé chaque terminal dun étui en cuir, avec bandoulière : une protection optimale à la fois contre les intempéries et le risque de chute. Létui de limprimante comporte de plus un rabat destiné à protéger le papier de la pluie lors de limpression de lavis de contravention.

Les avantages
Grâce à ce nouveau système, qui permet aux agents verbalisateurs denregistrer au format numérique toutes les informations concernant les véhicules en infraction, y compris des photos, puis de les transmettre à tout moment de la journée au bureau central, via le réseau GPRS, ISS a sensiblement réduit ses coûts. Ainsi, les problèmes dillisibilité ou derreur décriture, qui empêchaient ISS de recouvrer une partie des contraventions, ont en effet disparu. Par ailleurs, ce système évite également aux agents davoir à se déplacer jusquau bureau central pour y déposer leurs formulaires et leurs avis de contraventions, puisque toutes les données peuvent être transmises via le réseau sans fil, doù un gain de temps précieux et la possibilité pour les agents de consacrer davantage de temps à la surveillance de leur district et à la verbalisation.

« La solution correspond exactement à nos attentes, » se réjouit Reto Schoch de ISS Facility Services. « Elle a été livrée dans les délais et son fonctionnement a été presque parfait dès le premier jour. Si chaque agent verbalisateur dresse un minimum de trois contraventions par jour, le retour sur investissement devrait se faire au bout de deux ans. Déjà, nous constatons une nette amélioration en termes defficacité - il est désormais beaucoup plus facile didentifier les contrevenants qui nont pas réglé leur amende - et de vitesse. Si lon ajoute à cela que dresser une contravention électronique coûte deux fois et demi moins cher, il est évident que nous avons trouvé la solution idéale ».
« Autre avantage : nous sommes désormais à même de remporter des contrats qui, jusqualors, étaient au-delà de notre portée. La nouvelle gamme de services que nous pouvons offrir maintenant constitue un plus aussi bien pour notre entreprise que pour nos clients. »


A propos de Zebra
Zebra Technologies (Nasdaq : ZBRA) développe des solutions dimpression novatrices, fiables et sur mesure, à même doptimiser les processus dentreprise dans 100 pays à travers le monde. Plus de 90% des entreprises du classement Fortune 500 utilisent des imprimantes de la marque Zebra. Un grand nombre dentreprises choisissent les imprimantes Zebra pour imprimer des codes à barre, des étiquettes intelligentes, des reçus et des cartes, qui vont permettre daméliorer la fiabilité, la productivité et la qualité du service client tout en assurant une baisse importante des coûts. La société qui a vendu près de 4 millions dimprimantes, dont des imprimantes/encodeurs RFID et des solutions mobiles sans fil fonctionnant en réseau, propose également des logiciels et des consommables. Les informations sur les produits codes à barre et RFID de Zebra sont accessibles sur le site : www.zebra.com.

ISS
Société suisse leader sur son marché, ISS fournit à ses clients des solutions conçues pour renforcer leur coeur de métier. www.issworld.com / www.ch.issworld.com

Taxomex AG
Depuis plus de 40 ans TAXOMEX AG est le numéro un, en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein, des systèmes de gestion des parcs de stationnement et de la circulation. Spécialisé dans la distribution de parcmètres, de distributeurs de tickets et de terminaux mobiles dédiés à la collecte des données, TAXOMEX AG garantit à ses clients des solutions fiables, ainsi quun service complet de maintenance et de réparation. www.taxomex.ch

B.N.E. Electonics Ltd
B.N.E. Electronics Ltd a été créée il y a 25 ans dans lobjectif de concevoir et de développer, pour nimporte quel secteur, les solutions les plus novatrices et les plus rentables en faisant appel aux technologies les plus avancées. Depuis huit ans, la société est également spécialisée dans lécriture de logiciels dapplication pour le secteur des parcs de stationnement.

Contacts presse :Singapour Relations Presse : Muriel Simon /Sandra Codognotto
Tél. : 01 44 01 80 21/36 - Fax : 01 44 01 80 39
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.