Communiqué de presse - Mardi 20 Décembre 2005 - Dans le cadre du programme Cyberloire, le Conseil Général de la Loire/> a choisi la société Axione/> (société française basée à Malakoff en région parisienne et filiale du groupe ETDE) pour développer un réseau très haut débit sur son territoire. Ce projet daménagement numérique, baptisé LOTIM (Loire Télécommunication Infrastructures Mutualisées) a donné naissance à la société LOTIM Télécom/>, filiale dAxione et délégataire du service public haut débit délégué par le Conseil Général de la Loire. LOTIM Télécom/> dont les bureaux sont situés à Saint-Etienne disposera de deux centres techniques, lun à Saint-Etienne et lautre à Roanne.

Plus performant, plus stable, plus rapide que le haut-débit, le très haut-débit - 10 à 100 Mbits et plus, soit 20 à 50 fois supérieur à lADSL - arrive sur la Loire dès 2006. Lobjectif est ambitieux : faire du très haut-débit un outil de développement économique en permettant aux entreprises ligériennes daccéder à un niveau de service et de tarifs comparable et bien souvent supérieur à celui des grandes métropoles européennes. 114 zones dactivités et quartiers daffaires de la Loire/> seront raccordés dici un an avec, pour un grand nombre dentre eux, un raccordement en fibre optique de tous les bâtiments. Mieux encore, en supprimant toute contrainte financière liée au raccordement optique toujours trop coûteux pour les PME, LOTIM Télécom va permettre aux entreprises ligériennes daccéder à un support de développement unique en France à léchelle départementale.

Long de 500km, ce réseau de fibres optiques reliera les bassins économiques locaux, sur laxe Saint-Etienne / Roanne, aux principales artères numériques dEurope via Lyon. Ce sont, progressivement, près de 20 000 entreprises de la Loire/> qui bénéficieront à terme dune offre locale intégrant lensemble des services dun opérateur de gros télécom en matière de ressources réseaux : interconnexions de sites sans limite de débit, accès à Internet à 100 Mbits et plus, transit Internet depuis deux nuds déchanges départementaux, réservation de canaux voix et images En dautres termes, en permettant à tous les opérateurs nationaux et locaux de proposer aux entreprises ligériennes le meilleur de leurs services au meilleur tarif, cest bien le désenclavement numérique très haut débit de la Loire qui sera achevé fin 2006 !

Au titre du contrat de concession signé pour une durée de 20 ans, LOTIM Télécom assure la conception, la construction et lexploitation du réseau en le commercialisant auprès des opérateurs de télécommunications, nationaux mais aussi locaux. Au-delà de sa mission de gestionnaire de service public et de son activité « dopérateur dopérateurs », LOTIM Télécom a engagé un projet industriel majeur qui constituera un levier pour les projets innovants et la recherche numérique locale.

En effet, plus de 600 000 euros seront consacrés lors des trois prochaines années à la création de 3 postes de chercheurs et au financement de projets de développement dusages industriels et grand public. LOTIM Télécom consacrera plus de 1,6 million deuros pour faire de la Loire une terre dexcellence en matière doffres très haut débit. Cest ce qui fait la spécificité de ce projet unique en Europe, réellement basé sur la dynamique économique pour placer la Loire/> au cur des évolutions (techniques, marketing) du secteur des télécommunications.

Au total, LOTIM Télécom prévoit dinvestir 47 millions deuros dans la Loire/> et de prendre à sa charge les dépenses de fonctionnement estimées à 79 millions deuros pendant la durée du contrat. Pour sa part, le Conseil général de la Loire/> assure la majorité de la participation publique aux investissements ; cette participation, concentrée sur les deux premières années, sélèvera à 16,5 millions deuros (54% Conseil général de la Loire/>, 33% Région et 13% Union Européenne).