Procès de militants anti-OGM: Les Verts scandalisés

Les Verts sont scandalisés par la décision de la cour d'appel d'Orléans qui a condamné mardi à 2 mois de prison ferme Jean-Emile Sanchez, ancien porte-parole de la Confédération paysanne, et à 2 mois avec sursis 48 autres « faucheurs volontaires" dont de nombreux responsables Verts, notamment Francine Bavay, Yves Contassot, Alain Dorange et Dominique Plancke, tous relaxés en première instance pour le fauchage de parcelles de maïs génétiquement modifié dans le Loiret en 2004 et 2005.

La décision de la cour dappel vient denterrer le principe de précaution et de bafouer létat de nécessité qui avait été reconnu en première instance.
 
Les Verts constatent que la criminalisation des faucheurs volontaires saccentue. Ils apportent leur soutien au mouvement et à lensemble des condamnés, particulièrement à Jean-Emile Sanchez, ayant écopé de deux mois fermes.

Face à ce déni de justice, les Verts répondront par la désobéissance civile.
 

Sergio Coronado Porte-parole


--
Service de presse
Marjorie Delmond 01 53 19 53 15