L´individu qui a agressé et entarté madame Ségolène Royal le 16 juin sera jugé le 27 juillet à La Rochelle

Alors que les plaintes du Bouclier contre les pédophiles ne sont pas instruites, que les victimes des violeurs éprouvent de plus en plus de difficultés à se faire entendre voire à trouver des avocats actifs, les politiques montrent qu´ils entendent et peuvent bénéficier de priorités avec la complicité de magistrats qui font délibérement passer les affaires banales avant les affaires graves d´agression contre les enfants.


S´il est légitime que madame Royal en appelle à la Justice comme chaque citoyen, il est anormal qu´elle bénéficie des privilèges réservés à la caste politique quand des milliers de victimes doivent attendre des années que des magistrats daignent juger des affaires dans lesquelles les récidivistes et autres violeurs qu´ils ont relâchés agissent en toute impunité.

Le moins que l´on puisse attendre des politiques de gauche comme de droite est le respect des citoyens et l´égalité devant les institutions.

Le Bouclier - http://www.bouclier.org