Amadou et Mariam, Tiken Jah Fakoly, Louis Bertignac, Didier Lockwood, Franck Vandecasteele (Marcel et son orchestre), No one is innocent ,...
Le 14 juillet 2005, soir de fête populaire, de feux dartifice, Maxime Vallérent, 21 ans, est lâchement agressé à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), pour un regard de trop, son refus de baisser les yeux devant la bêtise, rien de plus. Il meurt sous les coupsdans lindifférence quasi-générale. Trois de ses agresseurs, âgés de 16 à 18 ans, sont en prison.

max_5.gifParce quaucun dentre nous ne doit accepter cette fatalité, cette violence gratuite, parce que la mort de Maxime ne saurait être un simple fait divers, sa famille, ses amis, notamment les musiciens et les motards, ont créé le collectif « Max de Potes » avec lassociation citoyenne Faut quon sactive !

max_3.gifIls ont décidé dorganiser en commun, un grand Festival Contre la violence le samedi 3 septembre à partir de 17h30, avec en particulier KAYANS, groupe majeur de la scène reggae qui a joué avec les Wailers de Bob Marley et avec Alpha Blondy. Dautres participeront également comme JITOO, 100 RAISONS, JABUL GORBA

Parce que Max aimait la musique, parce que la musique est un antidote à la haine et à la connerie, mais aussi parce que la musique peut faire passer un message despérance, les musiciens appellent à venir nombreux au Festival contre la violence le 3 septembre, pour déclarer la guerre à la violence et sonner le réveil de la société.

max_2.gifFranck Vandecasteele, chanteur de Marcel et son orchestre, fera lire un message de soutien le 3 septembre, et lancera une"minute de boucan" lors du concert.
Aidez-nous à faire de cet évènement inédit le point de départ d'une vaste mobilisation citoyenne contre la violence qui converge de toute la région et de toute la France vers Boulogne-sur-Mer, à l'initiative des jeunes eux-mêmes

POUR PLUS D'INFOS