Le CSA adopte la synthèse des contributions à la consultation publique sur la radio numérique

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a lancé le 3 octobre 2006 une consultation publique relative aux modalités de lancement de la radio numérique en France sur un réseau terrestre, dans les bandes III et L. Il souhaitait recueillir l'avis des professionnels sur les conditions de réussite du passage au numérique de l'ensemble des acteurs de la radio.
 
Une centaine de contributions a été reçue, provenant d'organisations professionnelles, d'éditeurs, de diffuseurs, d'opérateurs satellitaires et d'industriels. Le Conseil a adopté en séance plénière le 6 février 2007 le document de synthèse des réponses.

Un large consensus apparaît sur la nécessité de lancer à brève échéance la radio numérique sur un réseau terrestre dédié utilisant la bande III et la bande L. Toutefois, plusieurs points restent à approfondir.
 
Concernant l'organisation des appels aux candidatures, les modalités d'attribution de la ressource ainsi que la définition des catégories de services devront être précisées.
 
Sur le plan technique, l'organisation des signaux à l'intérieur des multiplex et la planification des fréquences feront l'objet d'une concertation entre le Conseil et les opérateurs. Afin d'apporter des réponses concrètes dans ces différents domaines, des expérimentations pourront être rapidement mises en oeuvre.
 
Le Conseil a donc décidé, avant de lancer des appels aux candidatures, de constituer deux groupes de travail avec les professionnels :
- l'un sur l'organisation des appels à candidatures ;
- l'autre sur l'organisation des signaux et la planification des fréquences.
 
Une réunion sera prochainement tenue avec l'ensemble des auteurs des contributions afin de présenter de manière détaillée les conclusions de la consultation publique ainsi que les modalités de travail ultérieures. Les deux groupes débuteront leurs travaux en mars 2007.
 
Téléchargez la synthèse des contributions à la consultation publique (26 pages, 143 Ko).

Contact presse : Françoise Trépat, tél. : 01 40 58 36 29.