L'éducation à la relation et au conflit n'étant pas systématiquement assurée au cours de la scolarité, chaque personne est livrée à elle-même et à son environnement en la matière. Au milieu de difficultés relationnelles, il arrive qu'une lecture, un témoignage, un auteur, apporte l'éclairage recherché. Mais il y a loin de la compréhension intellectuelle à la modification concrète des comportements et des manières d'agir.


La parole ne suffit pas à la transmission de savoirs. Les images sont à la base de notre capacité à penser. Il faut donc, au cours de tout apprentissage, passer par trois étapes indispensables : l'expérience vécue, ensuite la représentation de cette expérience qui peut se faire par un travail d'évocation utilisant les cinq sens (expression artistique, jeu gestuel, code ou tout autre moyen) et, enfin, le débat autour de cette expérience.

En rejouant des situations conflictuelles non résolues ou en jouant des situations que d'autres ont vécues ou que nous appréhendons de rencontrer, nous travaillons non seulement avec notre tête mais également avec nos émotions et avec notre corps C'est l'ensemble de nos ressources qui est mobilisé pour rester présent dans une situation de stress ou de conflit et chercher des alternatives à la violence.

Jouer le conflit, le rejouer, explorer les attitudes susceptibles de le régler dans le respect des uns et des autres les techniques de mise en situation permettent d'expérimenter sans risque d'autres manières d'être et de développer sa « souplesse psychique et relationnelle » : à quelle distance est-ce que je me sens bien ? dans quelle position ? est-ce que j'arrive à entendre ce que me dit l'autre ? est-ce j'arrive à respirer ? est-ce que je me sens en danger ? quels mots pourrais-je dire ?

L'approche théâtrale se révèle être un outil essentiel au changement individuel et collectif, à la transformation et à la formation. Il permet d'agir en profondeur sur les peurs et les résistances. Son utilisation nécessite donc de la part du formateur non seulement une bonne maîtrise de la technique mais aussi une grande capacité à accompagner de façon sécurisante, ouverte et respectueuse.

Avec des contributions de Jacqueline Breugnot, Véronique Guérin, Josiane Sabatier, Nora Zanoun, Jean-François Martel, Claudine Aillaud et Pierre Moryousef, Anna Vono, Guillaume Tixier, Yves Guerre, Marie Stutz. Et la chronique de Jean-Luc Mermet, Reliance Grenoble.


N°281, Juillet-août 2005, 5 euros. Abonnement promotionnel : 23 euros pour un an.
Non-Violence Actualité, BP 241, 45202 Montargis cedex Tél. 02 38 93 67 22. Fax. 02 38 93 74 72.Mél : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.            NOUVEAU SITE : www.nonviolence-actualite.org <http://www.nonviolence-actualite.org/>