Communiqué de presse n° 608 - Election présidentielle : temps de parole des candidats déclarés ou présumés et de leurs soutiens du 1er au 29 décembre 2006 - Services de radio et de télévision soumis à l'obligation de transmission systématique des relevés

Comme il l'avait fait le 4 janvier 2007 pour les chaînes hertziennes analogiques nationales, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a examiné, lors de son assemblée plénière du 9 janvier 2007, les relevés de temps de parole des candidats déclarés ou présumés à l'élection présidentielle et de leurs soutiens transmis par les autres services de radio et de télévision (1) pour la période du 1er au 29 décembre 2006.
 

1. Le Conseil relève un effort de la plupart des services de radio et de télévision concernés  pour assurer une certaine diversité des candidats déclarés ou présumés ayant accès à leur antenne. Cet accès  reste  néanmoins, pour certains, réservé à un nombre trop réduit de candidats au regard des dispositions fixées par la recommandation et notamment de l'ensemble des éléments précisés par celle-ci en vue de définir la notion de candidat déclaré ou présumé.
 
2. Le Conseil constate également que quelques services s'inscrivent dans la logique de bipolarisation excessive déjà constatée lors de la campagne de 2002 au profit de deux candidats, certains dans des proportions encore plus importantes que sur les chaînes hertziennes nationales analogiques. La répartition des temps de parole fait par ailleurs apparaître  l'insuffisance des temps accordés à certains des candidats au regard des critères d'équité.
 
3. En conséquence, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a demandé aux radios et télévisions  concernées de veiller, dès le mois de janvier 2007, à mieux respecter les dispositions de sa recommandation et à assurer une présentation et un accès à l'antenne des candidats plus conformes au respect du principe d'équité.
 
Les relevés d'une sélection de ces radios et télévisions pour la période du 1er décembre au 29 décembre 2006 seront  consultables sur le site internet du Conseil à compter du 11 janvier 2007.
 
(1) Aux termes de la recommandation adoptée le 7 novembre 2006 par le Conseil, ces services sont les suivants :

a) services de télévision : France 4, France 5  pour l'ensemble de son programme,  Réseau France outremer pour ses programmes régionaux et pour France Ô, France 3 pour ses programmes régionaux ou locaux, Métropole Télévision (M6) pour ses programmes locaux, LCI, I-Télé, BFM TV, Euronews, NT1, Direct 8, TMC, Canal+ et ses déclinaisons pour ses programmes cryptés,TV5 pour ses programmes propres, France 24.

b) services de radio : Réseau France outremer, Radio France (France Info, France Inter, France Culture, France Musique et les antennes régionales de France Bleu), RFI, Europe 1, RTL, BFM, RMC, Radio Classique.


Contact presse : Stéphanie Gavardin, tél. : 01 40 58 36 29.