"La raison l'emporte sur la passion"

Le 14 mai 2005, l'Association nationale de l'uvre du domaine de Pech Petit a tenu son assemblée générale ordinaire à Marcq en Baroeul dans la banlieue de Lille.


L'ordre du jour était l'approbation :
du rapport moral
du rapport financier
du quitus
de l'exercice 2004, et
du budget prévisionnel
de l'exercice 2005
Dans le budget prévisionnel figurait la question de la mise en sommeil, pour une saine gestion de l'uvre d'un de nos centres d'accueil, celui situé sur la commune de Cremps dans le Lot. Cette mesure a pour objet de rééquilibrer le budget de l'uvre et de garantir la pérennité de nos 27 autres centres répartis sur l'ensemble du territoire nationale mais aussi, et surtout, de garantir une retraite paisible aux 300 équidés actuellement placés sous la protection de l'uvre, y compris la trentaine aujourd'hui présente sur le site de Cremps.
Cette dernière question a mobilisé les opposants à la politique du Président Pierre Guignot qui est soutenue par l'ensemble du Conseil d'Administration et la majorité des Membres de l'uvre. Le Président Pierre Guignot qui, conformément aux statuts de l'uvre, présidait cette AG, a laissé un large espace d'expression à l'opposition minoritaire, bien au-delà du temps imparti par le règlement intérieur, soit 3 minutes par question et par sujet. Ceci au point que certains Membres présents et qui soutiennent l'action du Président, ont quitté l'Assemblé en guise de protestation !
Le chef de file de l'opposition, Madame Roussel, a posé de manière pertinente un certain nombre de questions auxquelles ont répondu le représentant du cabinet comptable In-Extenso chargé de la gestion complexe de l'uvre, notre Directeur et le Président. Les autres questions (diverses) ne furent malheureusement pas à la hauteur de l'intervention du chef de file de l'opposition. L'opposition ayant monopolisé le temps imparti aux débats, les Membres présents de la majorité n'ont pu intervenir. Le déroulement des opérations de vote s'est opéré sous le contrôle de 2 Huissiers dont un mandaté par Madame Roussel, par ailleurs, Présidente de l'Association prétendue "des Amis de Pech Petit et du Lot".
Les résultats du vote sont les suivants :
Note : le quorum a été atteint avec, sur 2198 membres à jour de cotisation et, conformément aux Statuts, au moins un quart de votants, soit 550.
683 suffrages exprimés.
exercice 2004 :
rapport moral : 584 voix pour, 91 contre et 8 bulletins blancs ou nuls.
rapport financier : 580 voix pour, 93 contre et 10 bulletins blancs ou nuls.
quitus : 580 voix pour, 87 contre et 16 bulletins blancs ou nuls.

Budget prévisionnel 2005 : 572 voix pour, 99 contre et 12 bulletins blancs ou nuls.

Une dimension nationale réaffirmée
Après le départ précipité des membres de l'opposition, le Président Pierre Guignot a déclaré : "Ce vote vient, une fois de plus, de démontrer d'une manière éclatante qu'une majorité écrasante de nos adhérents, c'est-à-dire environ 85% des votants, soutient notre politique. À l'évidence, l'opposition, malgré ses attaques incessantes et très destructives pour l'uvre des tracts ont même été distribués dans les boîtes aux lettres de Marcq en Baroeul et sa médiation, tant sur le Net que dans la Presse, n'arrive pas à convaincre. Elle n'est donc pas crédible car elle est sévèrement battue à chaque vote. Nos adhérents, très attachés à la dimension nationale de notre uvre, rejettent de manière formelle toute tentative de récupération qui tenterait à la régionaliser. Ceci prouve aussi, que nos adhérents nous reconnaissent comme les seuls, à ce jour, à pouvoir conduire la politique de l'uvre. Celle-ci s'inscrit dans la droite ligne de celle menée par ses Fondateurs, Josette et Jean Boon et, malgré des temps difficiles, a pour ambition d'assurer la pérennité de notre uvre dont le seul et unique but est d'offrir à nos vieux équidés une paisible retraite.

Contact Presse
Ferrard Stéphane
0612650644

http://www.pechpetit.com