Utilisation des cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

J'ai compris

Communiques de presse, le 2 Mai 2018 - Pour la deuxième année, l’Observatoire Français d’Apidologie et VAL’HOR, l’Interprofession française de l’horticulture de la fleuristerie et du paysage, organisent la « Semaine des fleurs pour les abeilles » du 15 au 24 juin 2018. De nombreux évènements seront organisés au cours de cette semaine afin de sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux de la pollinisation et ainsi offrir des milliards de fleurs pour les abeilles.

 

Du 15 au 24 juin, on sème !

En juin, des milliards de fleurs mellifères, indispensables aux abeilles, seront semées. Cela permettra de renforcer leur alimentation cet été. Avec votre aide, ce second rendez-vous sera une nouvelle fois l’une des plus vastes opérations de mobilisation entreprise en faveur d’une espèce menacée d’extinction.Semons et plantons durant une semaine, plantes arbustes mellifères que vous trouverez chez des milliers de pépiniéristes, horticulteurs, fleuristes, jardineries qui participent eux aussi à cette opération « Des Fleurs pour les Abeilles ».Il y a urgence. Partout sur la planète des colonies d’abeilles s’effondrent dans des proportions importantes et anormales. Pesticides, parasites, pathologies et déficit de ressources alimentaires sont au banc des accusés.Des conséquences redoutables sont à craindre car près d’1/3 des récoltes mondiales dépend de la pollinisation. Compter sur les miracles de la technologie ou des régiments d’hommes armés de pinceaux, comme en Chine, pour remplacer l’infatigable bal des abeilles de fleur à fleur, est pure utopie.Ce déclin rencontre une autre réalité, démographique.Il y a 60 ans, nous étions 2,5 milliards sur la planète. Nous sommes 3 fois plus aujourd’hui et en 2030, la Terre devra supporter 1 milliard d’êtres supplémentaires. 2030 c’est déjà demain !Comment espérer nourrir notre population sans l’aide des pollinisateurs ? Sans les abeilles, nous aurions une planète sans fleurs, sans fruits, sans légumes. Il est encore temps d’agir.Au quotidien, nous pouvons limiter l’usage des pesticides et en juin, un simple geste répété par chacun de nous, fournira aux abeilles de quoi se nourrir, se multiplier et assurer l’avenir des générations suivantes d’abeilles… et d’humains.

En juin, nous avons rendez-vous avec les Abeilles !

 

Les professionnels du Végétal s’engagent Avec la Semaine des fleurs pour les abeilles

Cerisiers, arbousiers, bruyères, chèvrefeuilles, genêts, lavandes, myrtes, tamaris, viornes, achillées, asters, campanules, centaurées, cosmos, digitales*… largement disponibles chez les professionnels du végétal pendant la Semaine des fleurs pour les abeilles !Dans toute la France, jardineries, fleuristes, horticulteurs, pépiniéristes et paysagistes se mobiliseront du 15 au 24 juin 2018 pour mettre en avant des plantes attractives pour les pollinisateurs. Ils seront géolocalisés sur le site www.flowersforbees.com à partir de juin 2018.VAL’HOR, l’Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage, en partenariat avec l’Observatoire Français d’Apidologie, met à leur disposition un kit de communication : il sera ainsi facile de repérer les plantes attractives pour les pollinisateurs afin de permettre à tous d'agir en faveur de l'environnement en fleurissant jardins, balcons et terrasses !Grâce à cette opération, la filière française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage aura à coeur de mettre en avant l'un des nombreux bienfaits du végétal.

* Une liste de 200 plantes attractives pour les pollinisateurs, issue du travail de plusieurs partenaires reconnus, a été édité par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation en 2017.
http://agriculture.gouv.fr/decouvrez-la-liste-des-plantesattractives-pour-les-abeilles

À propos de l’OFA : L'Observatoire Français d'Apidologie (OFA) est une association loi 1901 à but non lucratif déclarée d'intérêt général. Installé au sein du massif de la Sainte-Baume, l’OFA s’est donné pour mission d’agir en faveur du repeuplement et de la sauvegarde des abeilles. Il regroupe un cheptel apicole expérimental de 1000 ruches pour la sélection et la reproduction, un centre de recherche et un centre de formation professionnelle.

À propos de VAL’HOR : VAL’HOR est reconnue par les pouvoirs publics comme l’Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage. Elle réunit 53 000 entreprises spécialisées, réalisant plus de 14 milliards d’euros de chiffre d’affaires et représentant 170 000 emplois. Elle rassemble les organisations professionnelles représentatives des secteurs de la production, de la distribution et du commerce horticoles, ainsi que du paysage et du jardin.



logo communique presse footer

Suivez-nous !

Suivez communique-de-presse.com sur Twitter afin d'être informé de toutes les actualités.Retrouvez tous les communiqués de presse diffusés et nos actualités sur notre page facebook.Rejoignez communique-de-presse.com sur LinkedInFlux RSS de toutes les catégories de communique-de-presse.com