Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, a convoqué et reçu aujourdhui en mairie les parents des adolescents, habitant à Nice, interpelés lors des incidents des 10 et 17 janvier dernier.

Il a pris cette initiative sur la base de larticle 22 12-2-1 du Code des collectivités territoriales qui dispose que : « lorsque des faits sont susceptibles de porter atteinte au bon ordre, à la sûreté, à la sécurité ou à la salubrité publique, le Maire peut procéder verbalement à lendroit de leur auteur au rappel des dispositions qui simposent à celui-ci pour se conformer à lordre et à la tranquillité publics, le cas échéant en le convoquant en mairie. » Christian Estrosi a rappelé aux parents et aux adolescents que : « La vie en société implique le respect de règles et avant tout le respect des personnes. Par leur comportement, les jeunes ont gravement porté atteinte à la paix sociale et aux liens qui doivent unir une population, ce qui est inacceptable. »

« Manifester est un droit, casser est un délit. », a rappelé le maire qui entend quun coup darrêt net soit porté à de tels comportements.

Il a invité les adolescents à réfléchir aux conséquences de leurs actes et a souhaité que les parents les aident à ne plus agir de façon irresponsable. A ce titre, il a informé les parents quà lissue de la procédure judiciaire, il demandera au Président du Conseil général de mettre en uvre la procédure du contrat de responsabilité parentale. Ce dispositif est prévu pour aider, mais aussi pour sanctionner, en cas de carence des parents par la suspension des allocations familiales.

Christian Estrosi
en appelle à la responsabilité des parents et de la jeunesse, et il demande aux parents de remplir leur rôle et dexercer leur autorité sur leurs enfants mineurs. A défaut la rigueur de la loi sappliquera et il faut que tous le sachent. La paix sociale et la souffrance des victimes, commerçants ayant à déplorer des dégâts ou niçoises et niçois traumatisés, justifient lengagement du Maire qui prendra toutes ses responsabilités.

« Jespère que tous auront reçu ce message et se rappelleront que la fraternité est un des piliers de notre République. »

Vous remerciant par avance de lécho que vous voudrez bien réserver à cette information.

Contacts presse : Caroline Gaillard -Tél. 04.97.13.40.79 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pauline Detourbet Tél . 04.97.13.33.78 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.