Communiqué de presse des Verts du 13 septembre 2005

Condamnation de Jean-Luc Bennahmias :
acharnement judiciaire
 


Les Verts ont appris avec consternation la condamnation de leur ancien secrétaire, Jean-Luc Bennahmias, par la cour dappel de paris à 1 500 euros damende pour « complicité de provocation à lusage de stupéfiants », en tant que responsable des journées dété des Verts de Lorient en 1999, où des produits au chanvre, importés en toute légalité, avaient été mis en vente par des associations de lutte contre la prohibition dans lespace associatif.

Les Verts constatent lacharnement de la justice à lencontre de leur ancien secrétaire national et donc à leur égard. La justice na en effet dans cette affaire, à aucun moment, tenu compte du fait que les produits incriminés ne sont pas illégaux et que dautre part, les affiches et tracts saisis ne faisaient à aucun moment lapologie de la consommation. Par ce type de décision, la justice souhaite mettre fin à un débat citoyen sur la dépénalisation de la consommation de drogues douces; débat auquel les Verts ont pris leur part.
 
Les Verts réaffirment leur solidarité à Jean-Luc Bennahmias ; ils nentendent pas sur cette question céder devant lacharnement judiciaire.
 


Les Verts
Sergio Coronado

--
Service de presse 
01 53 19 53 15