Paris, le 26 octobre 2005 - COMMUNIQUE DE PRESSE - Communiqué commun des Alternatifs, de la Coordination Nationale de la Gauche Républicaine (CNGR), de la Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR), du Mouvement pour une Alternative Républicaine et Sociale (MARS), du Mouvement Républicain et Citoyen (M.R.C.), du Parti Communiste Français (PCF), et des Verts.

Le gouvernement VILLEPIN-SARKOZY vient de décider la privatisation partielle dEDF. La libéralisation du marché de lénergie au niveau européen décidée à Barcelone en 2002 a conduit au changement du statut dEDF. Lheure est aujourdhui, à louverture du capital. Nous savons que les ouvertures de capital débouchent toujours sur des privatisations, France Telecom ou Air France en sont les meilleurs exemples.

Pour que les citoyens français puissent décider, en toute transparence, de la politique énergétique, EDF doit rester un service public. Seul un service 100% public garantit légal accès des usagers à lélectricité et
la péréquation tarifaire, la solidarité des régions répond aux besoins économiques et humains du pays et pourrait à terme permettre une diversité énergétique soucieuse des générations futures et respectueuses
de lenvironnement.

Il faut donc une grande mobilisation politique et populaire pour marquer un coup darrêt à lentreprise de liquidation des services publics dune Droite qui veut céder les biens de la Nation aux appétits financiers, et
tout marchandiser.Cest pourquoi, les Alternatifs, la Coordination Nationale de la Gauche Républicaine (CNGR), la Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR), le Mouvement pour une Alternative Républicaine et Sociale (MARS), le Mouvement Républicain et Citoyen (M.R.C.), le Parti Communiste Français (PCF), et les Verts, réunis au siège du PCF à Paris ce jour, sont déterminés à sopposer ensemble, avec les salariés et les usagers dEDF, à cette privatisation, et à défendre la re-nationalisation dEDF.

Il faut durgence enrayer ce processus de bradage et nous appelons lensemble des citoyens à :

- se mobiliser pour la réussite de la journée daction unitaire des salariés de lentreprise le 8 novembre
- participer à un meeting de la Gauche à la mutualité le 8 novembre à 20h pour la défense dEDF 100% publique et du Service Public en général

- répondre aux initiatives locales de protestation et de mobilisation des organisations politiques, syndicales, associatives, notamment sur les sites EDF
- appeler leurs élus à prendre position dans leurs assemblées locales, départementales et régionales

Ces initiatives doivent converger vers une réussite massive de la grande mobilisation du 19 novembre en faveur des Services Publics, à linitiative de la Fédération Nationale des Collectifs pour la Défense et le Développement des Services Publics.

Paris, le 26 octobre 2005.