Pacte pour lenvironnement : presque rien!


Dominique de Villepin a choisi mercredi le thème de l'environnement pour sa 15ème conférence de presse mensuelle. Sinspirant de Jacques Chirac, qui a fait de lenvironnement non pas une priorité politique mais un thème de discours, le Premier ministre a dévoilé quelques mesures qu'il a résumées sous la bannière d'un "Pacte national pour l'environnement".

 
Ces mesures, diverses, relèvent à la fois de leffet dannonce, et parient pour lessentiel sur la bonne volonté. Cest notamment le cas de lannonce du relèvement du plafond des Codevi de 4.600 à 6.000 euros au 1er janvier 2007, les suppléments d'épargne attendus devant financer des économies d'énergie. Alors que les associations de défense de lenvironnement avaient fait la proposition de création dun livret Climat spécifique, et dont l'Agence de l'environnement et pour la maîtrise de l'énergie (Ademe) avait estimé le potentiel d'épargne disponible à 1O milliards d'euros, Dominique de Villepin choisit une voie plus incertaine.
 
Alors quil est possible dagir tout de suite en augmentant la part du budget dévolue aux énergies renouvelables, de choisir clairement le rail plutôt que le transport routier, le Premier ministre préfère engager 100 millions deuros pour mettre au point un "moteur hybride diesel". Le prochain lancement d'un prêt à 2,45% pour aider les sociétés de HLM obéit à cette même logique de bonne volonté.
 
Le changement de cap nécessaire nest pas au rendez-vous. Les Verts déplorent labsence dune politique de protection de lenvironnement à la hauteur des enjeux. Du plan Climat à la loi sur leau, ce gouvernement est dans les mesurettes et le bricolage, sans jamais inverser la tendance.
 
On ne retiendra rien de la 15ème conférence de presse du Premier ministre, si ce nest la création d'une réserve naturelle des terres australes antarctiques françaises.


Sergio Coronado
Porte-parole


Service de presse
Marjorie Delmond 01 53 19 53 1