Communique de presse - 29 octobre 2014 - Nos syndicat's ont voté ensemble le 9 juillet 2014 contre le Plan Stratégique 2015-2019. Tous les projets annoncés et orientations de la Direction générale nous confortent dans notre position. Nous considérons que la mise en uvre de ce Plan stratégique va aboutir à une diminution sans précédent de loffre de soins et des capacités dhospitalisation dans le cadre des territoires de santé par le biais des suppressions de services, des coopérations avec dautres hôpitaux hors AP-HP, des regroupements et transferts dactivités médicales,

Le projet phare de ce plan stratégique, cest le regroupement des hôpitaux Bichat-Beaujon en adéquation avec le nouveau Lariboisière qui va se traduire par des centaines de suppressions de lits. Dores et déjà, il est acté que le nouveau Lariboisière sera amputé de 108 lits.

Il y a également la réactivation du dossier de fusion-regroupement du CASH de Nanterre avec lhôpital Louis Mourier.

Tous les hôpitaux et structures (Ageps, HAD, SMS,Siège) de lAP-HP sont concernés par ce plan stratégique et vont être impactés par les restructurations.

Il est envisagé entre autre : « répartition des pôles lourds dactivité, favoriser linterdisciplinarité contre lexistence des services, développer la médecine de parcours, réduire les durées de séjour, développer lactivité ambulatoire, organiser le continuum ville-hôpital-domicile, développer les alternatives et relais à lhospitalisation traditionnelle, ».  Cest toute la logique de lhôpital sans lits !

Par ailleurs, il est annoncé que le financement de ce plan stratégique 2015-2019 sera conditionné par lefficience des projets et dans le respect du budget alloué à lAP-HP.

Or lefficience pour la Direction générale, cest : « supprimer du personnel, chasser les contractuels en ne les intégrant pas dans le Statut, ne pas remplacer les départs, » ; Cest « faire évoluer les organisations médico-soignantes et favoriser la concordance des temps, » Comment ? « revoir les roulements et les cycles de travail, élaborer une charte des plannings, revoir toute lorganisation de travail, en généralisant et en imposant la flexibilité horaire et la mobilité géographique à lintérieur des groupes hospitaliers à lensemble des personnels, » .
Le budget de lAP-HP est encadré par le pacte de responsabilité dun gouvernement qui sattaque aujourdhui aux Allocations Familiales et le congé parental.

Ce pacte de « responsabilité-austérité », cest 50 milliards dEuros déconomies sur les dépenses sociales et publiques. Sur ces 50 milliards, de 11 à 13 milliards sont à réaliser sur la Sécurité sociale dont 3 à 6 milliards pour les hôpitaux au niveau national. Là encore, ce sont les personnels qui vont en faire les frais.
Nos syndicats sinscrivent dans la démarche de nos fédérations de la santé CGT et FO qui exigent le retrait du pacte de responsabilité, de la loi de régionalisation HPST et du projet de loi santé.

Par ailleurs, Nos organisations syndicales constatent que cette politique sattaque non seulement aux personnels non médical mais également aux médecins hospitaliers.

En conséquence, nos syndicats USAP-CGT et FO AP-HP

    Démontreront à chaque étape de la mise en uvre du plan stratégique sa dangerosité pour la population et les patients de la région parisienne.

    Rassembleront les informations sur les projets et conséquences de ce plan stratégique et les rendront publiques.

    Apportent leur soutien aux médecins hospitaliers qui seront en grève et manifesteront au ministère de la santé le 14 octobre.

Nos syndicats USAP-CGT et FO AP-HP affirment que le retrait du Plan Stratégique 2015-2019 est à lordre du jour et une urgence pour la défense de lAP-HP en tant quétablissement un et indivisible.





logo communique presse footer

Suivez-nous !

Suivez communique-de-presse.com sur Twitter afin d'être informé de toutes les actualités.Retrouvez tous les communiqués de presse diffusés et nos actualités sur notre page facebook.Rejoignez communique-de-presse.com sur LinkedInFlux RSS de toutes les catégories de communique-de-presse.com