Monsieur Zakaria BEN MLOUKA, candidat indépendant à lélection présidentielle de 2007, démontre quil est possible daugmenter substantiellement le SMIC. Il invite tous les candidats à lélection présidentielle à se prononcer clairement et de manière irrévocable sur une augmentation du salaire minimum à 1600 euros dès leur élection. Cet appel concerne :

 

Michèle Alliot-Marie, Jean-Philippe Allenbach, François Bayrou, Olivier Besancenot, Arlette Laguillier, Dominique Voynet, Philippe De Villiers, Jean-Pierre Chevènement, Marie-George Buffet, José Bové, Corinne Lepage, Antoine Waechter, Jean-Marc Governatori, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, Stéphane Pocrain, Angelo Piccolo, Soheib Bencheikh, Nathalie Gettliffe, Gaël Hascoët, , Christine Boutin, Frédéric Nihous, Patrick Braouezec, Ségolène Royal, Nicolas Hulot, Nicolas Sarkozy, Clémentine Autain, Yves Salesse, Roland Castro, Rachid Nekkaz, Edouard Fillias, Daniel Gluckstein, Lucien Sorreda, Eric Taffoureau-Millet, Jean-Christophe Parisot, Nicolas Miguet, Daniel Lacroze-Marty, Christian Garino, Armand Galea, Romdane Ferdjani, Rachid Kaci, André Gerin, Christian Chavrier, Yves-Marie Adeline, Leïla Bouachera, Michel Martucci, Michel Baillif, Raoul Wampas, Franck Abed, Alain Mourguy, Georges Fernandez et Jean-Michel Jardry.

 

N.B. : Le docteur Zakaria BEN MLOUKA donnera une conférence de presse le vendredi 08 décembre 2006 à 10 heures du matin à son siège de campagne Parisien au 30 Boulevard Garibaldi dans le 15ème arrondissement. Entrée libre.

Pour tout renseignement, contacter Monsieur Richard Dali au 06 67 39 42 00

 

 

Mesdames et Messieurs les Candidats

à lélection Présidentielle Française de 2007

 

Lun de nous sera Président de la République en 2007. Lui incombera la responsabilité de lutter contre toutes les injustices dans notre pays. La première des injustices et la plus effroyable parce quelle touche un très grand nombre de nos concitoyens, est celle qui a trait aux bas et très bas salaires.

Permettez-moi de vous exposer dans un premier temps les raisons dune nécessaire augmentation urgente et substantielle du SMIC et de vous démontrer par les chiffres dans un deuxième temps que cette augmentation est réaliste et réalisable.

 

I - De la nécessité daugmenter le SMIC

 

  • <!--[if !supportLists]--><!--[endif]-->7 millions de Français vivent avec moins de 788 euros par mois daprès une étude de lInsee rendue publique le 23 novembre, et vivent donc dans la misère.
  • <!--[if !supportLists]--><!--[endif]-->Plus de 15 millions de nos concitoyens ont un revenu inférieur ou égal à 1254 euros ce qui représente la valeur du  SMIC actuel (salaire minimum interprofessionnel de croissance), et vivent donc dans la précarité.
  • <!--[if !supportLists]--><!--[endif]-->20 % des plus pauvres détiennent seulement 9,6 % de la masse des revenus (alors que les 20 % les plus aisés représentent environ 40 % de la masse des revenus) ce qui représente une inégalité inacceptable dans notre pays.
  • <!--[if !supportLists]-->Le pouvoir dachat des Français diminue régulièrement et sûrement en raison dune inflation galopante sur les produits de première nécessité et de consommation courante : selon les données officielles, cette inflation se situe aux alentours de 3 %, nettement au delà des revalorisations salariales.
  • <!--[if !supportLists]--><!--[endif]-->Enfin, et toujours daprès lInsee, le niveau de vie moyen est de 1500 euros par personne.

 

La situation matérielle de près dun quart du peuple français est douloureuse pour celles et ceux qui la vivent au quotidien. Cette réalité sociale est inacceptable.

Il est de notre  devoir dapporter une réponse concrète et crédible pour redonner de lespoir à toute cette partie de la population. Il est impératif de revaloriser tous les bas salaires et  daugmenter le SMIC à 1600 euros.

 

 

II - Comment financer une augmentation du SMIC à 1600 euros

 

Plusieurs actions concomitantes doivent être entreprises pour financer cette augmentation. En voici par les chiffres une démonstration mathématique :

 

  • <!--[if !supportLists]-->Rétablissement des droits de succession et de donation avec répercussion directe de  ces revenus pour financer laugmentation du SMIC. Il est démontré que cette suppression des droits de succession profite aux riches : les 10 % des personnes les plus aisées possèdent un patrimoine moyen de 382 000 euros alors que les 10 % des personnes les plus défavorisées possèdent un patrimoine moyen inférieur à 900 euros.
  • <!--[if !supportLists]-->Rétablissement des cotisations patronales. Ces allègements de cotisations patronales dépasseront les 25 milliards deuros en 2007. Cette somme contribuera à financer laugmentation du SMIC. Il est démontré que ces exonérations de charges nont pas eu leffet bénéfique escompté sur lemploi selon le CEE (Centre dEtude de lEmploi).
  • <!--[if !supportLists]-->Diminution des dépenses de lEtat : les actifs de lEtat sont en augmentation de 200 milliards deuros en 2006 par rapport à 2005.
  • <!--[if !supportLists]-->Réaliser une meilleure gestion des deniers publics.
  • <!--[if !supportLists]-->Révision des aides et contributions diverses du gouvernement français aux pays tiers. Ces aides représentent une enveloppe de plusieurs centaines de milliards deuros annuellement. « Charité bien ordonnée commence par soi-même » : cette somme contribuera substantiellement au financement dune élévation du SMIC.

Ces réajustements permettent amplement de financer une augmentation du SMIC. Ce problème  épineux de notre société devra être traité dans lurgence. 

En ce qui me concerne, si 500 élus de la République moctroient leur parrainage et si les Françaises et les Français maccordent leur suffrage, je mengage à placer en  priorité de laction gouvernementale, laugmentation du SMIC et la lutte contre la précarité.

 

Zakaria BEN MLOUKA

Candidat à lélection Présidentielle de 2007

 

www.ben-mlouka-presidentielle-2007.fr

http://benmlouka2007.blogspot.com

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.