Les sections FO de Cochin et de lHôtel-Dieu - Laboratoires - Les laboratoires de Cochin et de lHôtel-Dieu respectivement menacés de fermetures, et de suppressions de postes ! OUI ou NON ? Jugeons-en : Informations.

A Cochin il est inscrit sur le tableau des effectifs de la bactériologie 35,6 ETP dont des temps partiels, 41 postes sont demandés par lencadrement pour le nouveau bâtiment Jean Dausset pour lactivité de la bactériologie .Quant à lobtention de ces postes, lencadrement reste très pessimiste !!!


Sur les 17 cadres comprenant le pôle de biologie Cochin et Hôtel-Dieu, 9 devraient être maintenus, un poste sur deux serait supprimé!!! Ce qui certifie la lourde inquiétude du personnel quant à son devenir immédiat.

Devenir Immédiat, parlons-en..


Le bâtiment Jean Dausset a été réalisé contre un coût de 65 millions d, nous dit-on et pour quel but ?

80 % de cette «  « nouvelle »» activité absorberait en partie celle de lHôtel-Dieu

Un parc dautomates est prévu afin de rassembler lactivité de biologie avec celle de lhématologie, avec une chaîne robotisée capable denglober le travail de 3 techniciens au lieu de 12 !!

La Direction se charge dappliquer comme dans la métallurgie des plans de suppressions de postes  et de licenciements comme il est fait actuellement en stomatologie de Cochin où 10 à 15 attachés sont menacés de licenciements

De la charte daccompagnement des mobilités aux restructurations du plan stratégique 2010-2014 ,  aux véritables plans de licenciements il n y a pas loin

Au nom déconomies et de la loi Bachelot la Direction voudrait nous faire manger cette soupe afin de sacrifier nos vies,  nos emplois et nos hôpitaux. ..Soupe particulièrement amère, puisquil sagit de nous faire passer de 37 hôpitaux de lAP-HP à 12 groupes hospitaliers ou territoires de santé sous le giron de lAgence Régionale de Santé (ARS).

En clair la Direction générale de lAP-HP utilise les personnels des laboratoires de Cochin et ceux de lHôtel-Dieu pour généraliser ensuite cette politique tentaculaire vers dautres établissements de lAP-HP.

Le but est de réaliser le plan stratégique de 2010-2014 cadré par un plan déconomies de 228 m se caractérisant par 4.000 suppressions de postes de travail à lAP-HP.

Le personnel médical devra aussi réaliser des économies en réduisant le nombre de gardes, dont les premières coupes se feront en biologie et vers dautres spécialités comme la psychiatrie sur Cochin, au détriment du malade.

Hôtel-Dieu



Les activités de la biologie E menace immédiate sur les 150 emplois toutes catégories confondues sur le pôle de lactivité des laboratoires  + rupture des contrats de travail (fiches de poste) Polyvalence pour
les techniciens de laboratoire.Suppressions de postes de travail sous couvert de nouvelles évolutions technologiques + cadences infernales pour les personnels = aucune garantie sur le maintien des emplois existants.


1er départ: BactériologieE    13,8 agents concernés ; 2e départ: Hématologie  E  16, 3 agents ;
3e départ: biochimie A         14,5

Menaces sur les postes de personnels administratifs.
.

Le directeur de l'APHP, Benoît Leclercq le confirme totalement lorsqu'il affirme, le 11 février: « La suppression de 3 à 4000 postes supplémentaires passe par une multiplication de micro-projets de regroupement de services ». Citant la chirurgie digestive de l'Hôtel Dieu, il précise:« ainsi on aura économisé 40 emplois» Et il ajoute: « J'ai demandé que l'on rapatrie l'ensemble de la biologie de l'Hôtel Dieu dans les laboratoires de Cochin. Résultat de cette affaire: là aussi, entre 20 et 30 personnes. C'est la multiplication de micro-projets de ce type qui nous permet d'approcher ce chiffre de 3000 ou de 4000. »


Ce qui réaffirme les fusions  afin déliminer les « doublons » selon la Direction   et  seraient prévus pour le 15 avril et ce jusquau 15 mai 2010.

Cependant rien nest arrêté et tout peut-être stoppé !
Il suffit que Monsieur Delanoê, Maire de Paris et Président du Conseil dAdministration de lAP-HP convoque un Conseil dAdministration extraordinaire afin dannuler le vote du 3 juillet 2009 de Monsieur Le Guen  vice président du C.A afin darrêter ces décisions.



Pour plus dinformations nous invitons les collègues des laboratoires de Cochin mais aussi ceux de lHôtel-Dieu à venir en discuter ensemble le vendredi 12 Mars de 12 H à14  H

Amphy. DIEULAFOY (sous-sol)/entrée st Jacques Hôpital Cochin



Maintien des laboratoires sur les deux établissements


NON A LA FERMETURE  !

Maintien de lemploi sur place !
Aucun transfert de personnels !

Il sagit de nos postes de travail ! il sagit des droits des malades. En défendant le maintien de nos emplois sur place, nous défendons les droits des patients !!

Force Ouvrière considère que cest sur cette revendication que peut et doit être réalisée lunité des personnels, des organisations,des médecins !

Force Ouvrière sadresse à toutes les organisations pour faire face ensemble à cette mort programmée.