Après le rapport du Sénat sur lamiante, il devient urgent de réformer lINRS pour gagner la bataille autour de REACH

Communiqué de presse des Verts du 27 octobre 2005  - Le récent rapport du Sénat sur la catastrophe de lamiante montre que celle-ci sera la plus grande catastrophe récente de sécurité sanitaire :35 000 morts déjà, mais de 60 000 à 100 000 attendues dici 2025. Ce rapport montre aussi que toutes ces morts ou presque étaient évitables et que par delà les responsabilités individuelles, cest en fait un système qui est responsable. Le lobbying de lindustrie de lamiante sur les institutions publiques via le Comité Permanent Amiante a été une stratégie mûrement construite. Pour réussir, celle-ci a bénéficié de soutien direct au sein des institutions publiques, en premier lieu, lInstitut National de Recherche et de Sécurité (INRS). La leçon de lamiante doit être tirée pour que de tels drames ne se reproduisent plus avec les autres substances chimiques. Cest aujourdhui lenjeu de la bataille autour du projet de règlement européen REACH.

 
Or lINRS dont la responsabilité est lourdement engagée dans le drame de lamiante na toujours pas été réformé. Il reste une association 1901, sous influence des employeurs lesquels représentent la moitié du Conseil dAdministration. Cela ne la pas empêché dêtre désigné en décembre 2004 pour lévaluation des biocides et en février 2005 dêtre chargé de préparer la mise en ¦uvre de REACH, via la création dune association 1901, le BERPC (Bureau pour lEvaluation des Risques des Produits Chimiques). Ainsi une mission de service public hautement sensible comme celle de REACH a été construite dans des conditions qui rappellent les errements du Comité Permanent Amiante. Les Verts demandent lannulation de ce dispositif et plus largement, une réforme complète du dispositif de sécurité sanitaire.
 
La mobilisation exemplaire des veuves de lamiante à Dunkerque et à Paris le 15 octobre dernier a contribué à empêcher que le voile du silence ne soit mis sur ces morts de lamiante. La mobilisation citoyenne doit se faire entendre aujourdhui pour gagner la bataille autour de REACH et pour quil ny ait plus de catastrophe amiante. Les Verts appellent à des rassemblements le 5 décembre devant les mairies , le 7 décembre devant Bercy et le 17 novembre devant le Parlement européen à Strasbourg.


Les Verts


Service de presse
Marjorie Delmond 01 53 19 53 15