Le biocarburant défendu par la France a un parfum....de scandale

PARTI BRETON - STROLLAD BREIZH - Kemennadenn Communiqué Press Release -  An Oriant Lorient le 18 janvier 2007 -  Le rapport rendu récemment au Ministre de lEconomie français par Alain Prost sur la politique de biocarburants en France ne fait - comme il se doit - que confirmer le choix de lEtat français pour le bioéthanol pourtant peu performant.    Les biocarburants se divisent en deux grandes familles, les combustibles obtenus à partir doléagineux (huiles végétales pures et dérivés) et les combustibles obtenus à partir dalcools (alcools purs et dérivés). Le choix de lEtat en faveur des combustibles obtenus à partir dalcools à lexclusion des huiles végétales pures sest traduit par la non transcription en droit français des articles de la directive européenne encourageant lusage des huiles végétales pures et dérivés. Pourtant le rapport énergétique des combustibles à base dalcool (obtenus en France à partir du blé et de la betterave sucrière) est très peu performant compte tenu notamment des grandes quantités dénergie fossile requises pour sa production. En outre, ce biocarburant requiert des moteurs spécifiques contrairement aux huiles végétales pures.

   Ce choix de la France sexplique par la volonté de satisfaire principalement deux groupes très influents au sein de lEtat :
-   les céréaliers et betteraviers que la réforme de la Politique Agricole Commune conduit à moins subventionner.
-   Les groupes pétroliers qui conserveront avec la production de ces carburants leur situation de monopole

   Le choix français, outre le peu de cas quil fait de lenvironnement, prive la Bretagne dimportantes opportunités pour son agriculture, ses ports et son industrie au profit des régions productrices de blé et de betteraves sucrières comme la Beauce ou le Nord.

   Le Parti Breton demande donc lapplication intégrale des directives européennes sur lensemble du territoire breton.

   Le Parti Breton appelle également les collectivités territoriales bretonnes à faire preuve desprit dinitiative à linstar de la Communauté de Communes du Villeneuvois (Lot-et-Garonne) qui a gagné son procès contre lEtat (13 décembre 2006) rendant ainsi possible lutilisation des huiles végétales pures depuis le  1er janvier 2007 pour certains véhicules des collectivités locales.

    Pour le Parti Breton,

    Le Président, Gérard Olliéric

   

PARTI BRETON  STROLLAD BREIZH

   BP 50403   56104 An Oriant Lorient Cedex
Tel/fax : 02 97 64 12 76    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.       www.partibreton.org