Terrorisme : Le PCF dénonce linstrumentalisation des moyens de lEtat à des fins personnelles de Nicolas Sarkozy

 

Paris, le 3 octobre 2005 - COMMUNIQUE DE PRESSE - Nicolas Sarkozy était, ce matin, linvité dune « édition spéciale » sur RTL, quelques heures à peine après plusieurs interpellations par les services de police anti-terroristes. Autre "coïncidence", la presse se trouvait sur les lieux des interpellations en même temps que les policiers.

Une opération de ce type nécessite discrétion et efficacité. De toute évidence, la récidive dune mise en scène médiatique de Nicolas Sarkozy ajoutée aux fuites répétées qui permettent aux médias de se trouver sur les lieux des interpellations mettent en danger la réussite de lopération et la sécurité des fonctionnaires de polices.

Une telle instrumentalisation des moyens de lEtat à des fins personnelles est insupportables et dangereuses. Le Parti communiste français exige que la discrétion et le respect de la sécurité des fonctionnaires de police soit assurée. Cest le devoir dun Ministre dagir ainsi. Le seul choix qui simpose à Nicolas Sarkozy est soit de respecter ces principes, soit de quitter ses fonctions.

Parti communiste français