MANIFESTATIONS LYCEENNES ET RACISME 29/03/2005
Pour la LICRA la polémique qui agite les milieux parisiens à propos des agressions qui ont eu lieu lors des manifestations étudiantes est surprenante.

En effet il ny a pas là matière à polémique. Les faits parlent deux-mêmes : de jeunes lycéens manifestant dans les rues de Paris ont été agressés en raison de leur appartenance réelle ou supposée à une nation et à une « race », par des groupes organisés pour la circonstance, ce qui tombe bien évidemment sous le coup des lois antiracistes.

La LICRA demande donc aux pouvoirs publics dengager lenquête et les poursuites qui simposent, que les auteurs présumés de ces actes soient arrêtés et que les sanctions en la matière soient appliquées.

Dautre part, la LICRA dénonce avec la plus grande fermeté la cécité répétitive dorganisations qui trouvent de pseudo excuses sociales à des agressions à caractère raciste.

La LICRA relève que curieusement ce sont les mêmes qui étaient affectés de la même cécité lors des premières agressions antisémites de fin 2000 et début 2001, avec la suite que lon connaît.

Information : 01.45.08.08.08.