Second tour des élections présidentielles : La Bretagne n'a rien à attendre des deux candidats en lice. Le Parti Breton appelle à la formation d'un pôle réformateur en Bretagne.


PARTI BRETON - STROLLAD BREIZH - Kemennadenn Communiqué Press Release - An Oriant - Lorient le 2 mai 2007  - Le Parti Breton se félicite de plusieurs éléments des résultats du premier tour en Bretagne. La forte participation des Bretons montre leur désir d'expression démocratique. Le recul ou le faible score des partis xénophobes prouvent l'esprit d'ouverture et la tranquillité d'être soi-même des Bretons. Le score remarquable de François Bayrou exprime le besoin de rénovation du système politique français, l'ouverture vers l'Europe et la reconnaissance des territoires à forte identité. La voie est donc tracée pour qu'un pôle breton réformateur se développe en Bretagne dans lequel le Parti Breton pourra exprimer sa vision émancipatrice de la Bretagne.

 

Pour le second tour, le Parti Breton ne peut faire confiance à aucun des deux candidats en lice parce qu'ils n'ont exprimé, une nouvelle fois, aucun égard vis à vis des attentes spécifiques des Bretons ; parce qu'ils sont pieds et poings liés aux partis politiques dominants l'UMP et le PS. Ces deux partis de gauche et de droite sont les deux facettes d'un même jeu politique parisien qui confisque l'appareil d'Etat pour nous interdire d'exister en tant que Bretons et imposer l'idéologie française en Bretagne.

Le Parti Breton respecte les choix électoraux des Bretons. Malheureusement, les Bretons sont victimes d'un hold-up électoral : au titre de citoyens français, les choix électoraux individuels des Bretons, qui se font naturellement sur des critères sociaux ou économiques, sauf abstention, pourront se porter sur tel ou tel candidat au second tour, mais au final toutes ces voix seront détournées au profit d'une machine France bien rodée qui nie depuis toujours les droits nationaux des Bretons.

Le Parti Breton appelle les Bretons et les Bretonnes à constituer un pôle démocratique et rénovateur qui puisse mettre fin, à terme, à la domination des machines UMP et PS en Bretagne.

 

Pour le Parti Breton

Le Président, Gérard Olliéric