lIFOP a, pour le compte de FIDUCIAL, interrogé les dirigeants de TPE afin de connaître leurs intentions de vote lors du référendum sur le Traité constitutionnel. Les TPE sont 2 300 000, soit 96% des entreprises françaises. Elles emploient 4 000 000 de salariés, ce qui représente 37% des emplois du secteur concurrentiel.

54% des patrons de Très Petites Entreprises françaises, affirment, à ce jour, vouloir voter NON le 29 mai prochain, au référendum sur le projet de Traité établissant une Constitution européenne.
Après donc, les agriculteurs (18 mars 2005) et le grand public (31 mars 2005) interrogés également par lIFOP, ce sont les petits patrons qui, à leur tour, sanctionneraient dun bulletin négatif ce projet de Traité.
Cette photographie auprès des petits patrons, aujourdhui majoritairement pour le NON, semble également avoir suivi la tendance générale, puisque interrogés en janvier 2005, ils se déclaraient alors plutôt favorables à lidée dune Constitution européenne (70%), bien que ne sexprimant pas encore sur leur futur vote.
Dailleurs, le grand public et les patrons de TPE avancent les mêmes arguments pour motiver leurs intentions de vote. Les tenants du OUI fondent leur opinion sur limportance pour lEurope de se doter dune Constitution (76%), le contenu même de la Constitution (74%) et lintérêt de poursuivre la construction européenne (74%).
A contrario, les chantres du NON assoient leur position sur le contenu de la Constitution européenne (51%), la situation économique et sociale de la France (50%), la crainte dune Europe trop libérale (46%), lentrée éventuelle de la Turquie dans lUn ion Européenne (39%) et laction du gouvernement de Jean-Pierre Raffarin (29%).

Qui dit OUI ? Qui dit NON ?
Les dirigeants les plus opposés au projet de Traité constitutionnel sont :

  • les artisans (71%),
  • les entreprises du BTP (70%),
  • les commerçants (66%),
  • les entreprises unipersonnelles (60%),
  • les patrons les plus âgés (55%).

On remarque en revanche un pourcentage de partisans du OUI supérieur à la moyenne du côté des ntreprises employant au moins un salarié (55%), des entreprises de services aux particuliers (55%) et de services aux entreprises (53 %) ainsi que des jeunes patrons (52%).
Lenquête a été réalisée par téléphone auprès dun échantillon représentatif de 501 dirigeants de TPE de 0 à 19 salariés du 29 mars au 4 avril 2005 (échantillon redressé selon les données INSEE).
Fiducial, une firme pluridisciplinaires au service des TPE Créée il y a trente-cinq ans par son actuel président Christian Latouche, Fiducial est le leader mondial des services pluridisciplinaires aux petites entreprises, artisans, commerçants et professions libérales. En France, Fiducial accompagne plus de 150 000 clients dans la gestion quotidienne de leur entreprise grâce à des conseils et des prestations dans les domaines comptables, juridiques, sociaux, fiscaux, patrimoniaux, informatiques et bureautiques. La Firme, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 470 millions d'euros en 2004, compte 5800 collaborateurs et 530 bureaux en France soit un bureau tous les 30 kilomètres ! Au plan mondial, le réseau Fiducial International a réalisé un chiffre d'affaires de 1240 millions de dollars en 2004 et compte 15 000 collaborateurs dans 78 pays et 1610 bureaux.
En créant, en décembre 2000, le premier baromètre trimestriel sur les TPE en partenariat avec lIFOP, lobjectif de Fiducial a été dapporter une lecture pointue du poids économique et social de ces entreprises qui constituent un gisement non négligeable demplois potentiels, bien loin dêtre encore utilisé.


Contacts Presse : Press & Vous Jacky ISABELLO Valérie BAUER
Tel. : 01.44.37.00.19 Fax : 01.40.59.84.18 Email [email protected]
Retrouvez létude et le communiqué sur : www.fiducial.fr et www.ifop.com