COMMUNIQUE DE PRESSE - Mercredi 19 Octobre 2005  - Face au durcissement de la répression du régime du Président Ben Ali, lensemble des forces de lopposition démocratique tunisienne a engagé une action de protestation collective unitaire. Elle a entamé une grève de la faim pour exiger la liberté dassociation, la liberté de presse et des médias, la libération des prisonniers politiques.

Le Parti communiste français apporte sa solidarité totale aux grévistes de la faim, MM. Nejib Chebbi (PDP), Latfi Hadji (SJT), Hamama Hammami (PCOT), Abderaouf Ayadi (CPR), Ayachi Hammami (avocat, Comité pour la libération de Maître Abbou), Mohamed Nouri (NSPP), Mokhtar Yahyaoui (CTIJ).

La Tunisie sapprête à accueillir, au mois de novembre, le Sommet mondial de la Société de lInformation. Il serait consternant quun tel sommet puisse se réunir à Tunis sans que des progrès décisifs ne soient enregistrés dans la voie du respect des règles élémentaires dun Etat de droit et des libertés civiles essentielles aujourdhui gravement bafouées.

Il appartient notamment aux autorités françaises, aux responsables européens dexprimer clairement lexigence de la garantie dun arrêt immédiat de la répression contre les forces de lopposition démocratique afin que ce sommet mondial de linformation, qui réaffirmera le besoin de liberté et de respect du droit des personnes dans le monde daujourdhui, puisse se dérouler avec la crédibilité nécessaire.

Parti communiste français

Paris, le 19 octobre 2005